OUSA: Sidi Saïd plaide pour une solidarité syndicale africaine "forte"

Publié le : jeudi, 27 septembre 2018 16:29   Lu : 13 fois
OUSA: Sidi Saïd plaide pour une solidarité syndicale africaine "forte"
Photo APS

ALGER - Le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, a plaidé jeudi, lors de la 41ème session du Conseil général de l'Organisation de l'Unité syndicale africaine (OUSA) qui se tient à Alger, en faveur d'une "solidarité syndicale africaine forte".

"Nous devons nous attacher encore plus à la consolidation d'une Afrique solidaire unie, animée par les valeurs d'équité et de dimension sociale" (Sidi Saïd)

"Aujourd'hui, plus que jamais, nous avons l'obligation collective de mettre en synergie le moteur fédérateur et mobilisateur qui valorise la solidarité syndicale africaine, qui accélère notre entente syndicale et qui donne toute sa plénitude à l'action syndicale africaine", indique M. Sidi Saïd à la cérémonie solennelle d'ouverture de cette session tenue en présence du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, qui représente le président Bouteflika à ces travaux, et en présence de plusieurs autres membres du gouvernement.


Lire aussi: Conjuguer les efforts du mouvement syndical mondial pour instaurer la paix et faire face à la mondialisation


"Nous devons nous attacher encore plus à la consolidation d'une Afrique solidaire unie, animée par les valeurs d'équité et de dimension sociale", a-t-il ajouté devant les membres de l'OUSA et les représentants d'organisations syndicales internationales comme la Confédération internationale des syndicats, la Fédération syndicale mondiale, et la confédération internationale des syndicats arabes.

M. Sidi Saïd a, à cette occasion, dénoncé "les nouvelles formes de tentation de réaccaparement de l'Afrique tant au plan politique, qu'économique et syndical", ainsi que "les attitudes et les actions agressives d'asseoir un nouvel ordre hégémonique syndical international".

"Nous regrettons de constater que cet hégémonisme est porté par des pratiques qui n'honorent nullement l'action syndicale internationale en la dénaturant de sa vocation universelle et en la vidant de sa substance militante par des méthodes de disfonctionnement", a-t-il ajouté.

Pour M. Sidi Saïd, "l'Afrique appartient aux Africains, seuls à même de décider de leurs pratiques syndicales africaines et internationales", estimant que cette "démarche salutaire et unitaire" sauvegardera et renforcera certainement l'avancée de l'Afrique dans toutes ses dimensions particulièrement le développement durable, l'efficacité syndicale africaine et la quête permanente de la dimension sociale".


Lire aussi: L’OUSA rend hommage au président Bouteflika pour ses efforts à l'instauration de la paix sur le continent


Organisée conjointement par l'UGTA et l'OUSA, cette session dont les travaux se tiennent à Alger du 22 au 29 septembre, est "dédiée spécialement au président de la République Abdelaziz Bouteflika".

Selon le programme, la journée de ce jeudi sera consacrée à l'examen et l'adoption du rapport d'activité de la précédente session du Conseil général qui s'était tenue en 2017 à Bamako (Mali) ainsi que le plan stratégique et le rapport financier de l'OUSA.

Depuis le lancement des travaux le 22 septembre, les syndicalistes ont célébré la "Journée internationale de solidarité". Ils ont aussi assisté à l'intervention du Commissaire à la paix et la sécurité de l'Union africaine, Smail Chergui, sur le rôle des syndicats pour la promotion de la paix et la sécurité.

Un panel de discussion sur le syndicalisme international et les nouveaux défis de solidarité était aussi au programme.

Le thème de la réunion de Bamako avait traité du "renforcement du Mouvement syndical panafricain pour l'avenir du travail et le développement inclusif durable en Afrique grâce au travail décent".

OUSA: Sidi Saïd plaide pour une solidarité syndicale africaine "forte"
  Publié le : jeudi, 27 septembre 2018 16:29     Catégorie : Algérie     Lu : 13 foi (s)   Partagez