Adhésion "absolue" du FLN et de l'UNFA à l'initiative du Front populaire pour la sauvegarde de l'Algérie

Publié le : lundi, 17 septembre 2018 09:53   Lu : 6 fois

ALGER - Le parti du Front de Libération Nationale (FLN) et l'Union Nationale des Femmes Algériennes (UNFA) ont annoncé, dimanche à Alger, leur adhésion "absolue" à la concrétisation de l'appel du président de la République, Abdelaziz Bouteflika à la constitution d'un "Front populaire solide" pour la sauvegarde de l'Algérie.

Le SG du parti FLN, Djamel Ould Abbes, et la SG de l'UNFA, Nouria Hafsi, ont affirmé, lors d'une rencontre commune, leur soutien à l'initiative du "Front populaire solide" à laquelle avait appelé le président de la République.

Qualifiant cette initiative de "projet national à placer au-dessus de tous les partis politiques et organisations nationales", ils ont estimé qu'elle visait à "renforcer l'immunité de l'Algérie", "préserver la sécurité, la stabilité et l'unité du pays" et "sauvegarder les acquis réalisés grâce à deux décennies d'efforts et de sacrifices".

A ce propos, M. Ould Abbes a réitéré que ce front est "un espace ouvert à tous les Algériennes et Algériens quelque soit leur appartenance ou leur opinion".

Rappelant que le FLN avait exhorté le Président Bouteflika à continuer à assurer la direction du pays "en reconnaissance aux innombrables réalisations accomplies grâce à sa judicieuse gouvernance", Ould Abbes a affirmé que sa formation politique, poursuit aujourd'hui contacts et concertations avec l'ensemble des forces nationales vives en réponse à cet appel.

Le SG du FLN a évoqué, dans ce contexte, la motion de soutien rendu public ce jour par l'UGTA en faveur de cette initiative, saluant une position qu'il a dit "pas étonnante de la part des travailleurs algériens qui étaient et demeurent à l'avant garde de la défense de l'unité du pays".

Pour sa part, Nouria Hafsi a déclaré que 'adhésion de l'UNFA à cette initiative émane de sa conviction que "l'Algérie ne saurait progresser que grâce à l'unité de ses enfants et à la conjugaison de leurs efforts".

"Ce choix n'est pas à inscrire dans le cadre d'une campagne électorale avant l'heure mais se veut un appui aux efforts consentis pour contrer les menaces qui planent sur l'Algérie", a-t-elle affirmé, ajoutant que "l'UNFA n'a pas attendu l'échéance présidentielle de 2019 pour apporter son soutien au Président Bouteflika, mais a toujours été à l'avant garde des soutiens à son programme".

Par ailleurs, le SG du parti FLN a saisi l'occasion de cette réunion avec les militantes de l'UNFA pour aborder longuement les énormes sacrifices de la femme algérienne durant la Guerre de libération nationale, faisant état de quelque 10.000 moudjahidate inscrites au ministère des Moudjahidines.

Evoquant, en outre, le rôle de la femme algérienne au lendemain de l'indépendance, il a regretté le fait qu'"elle n'ait pas, en dépit de tout cela, trouvé la reconnaissance méritée et à la hauteur de ses sacrifices". Une situation remédiée, a-t-il dit, par le Président Bouteflika qui "l'a libéré des chaînes et de la souffrance qu'elle a subis".

Par ailleurs, M. Ould Abbas a souligné l'impératif de sensibiliser les générations montantes aux défis de l'avenir au regard de tous les sacrifices de leurs aïeux durant la Guerre de libération nationale.

Il a affirmé, au sujet de Abbane Ramdane, "ce qui s'est passé est passé et nous sommes engagés aujourd'hui dans une phase de réconciliation avec l'Histoire", avant de conclure que "Abbane Ramdane est un grand Homme dans l'histoire de la révolution nationale".

Adhésion "absolue" du FLN et de l'UNFA à l'initiative du Front populaire pour la sauvegarde de l'Algérie
  Publié le : lundi, 17 septembre 2018 09:53     Catégorie : Algérie     Lu : 6 foi (s)   Partagez