Benghabrit souligne l'importance de préserver la crédibilité des examens nationaux

Publié le : jeudi, 19 juillet 2018 19:49   Lu : 814 fois
Benghabrit souligne l'importance de préserver la crédibilité des examens nationaux
Photo : Archives APS

ALGER - La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit a appelé, jeudi à Alger, les inspecteurs, directeurs et enseignants du secteur à préserver la crédibilité des examens et concours nationaux, notamment le Baccalauréat.

Intervenant lors d'une visite à quatre ateliers de formation organisés par Inspection générale du ministère de l'Education nationale au lycée des mathématiques (Kouba) au profit des inspecteurs, directeurs d'établissements éducatifs et des centres d'examens et nombre d'enseignants, Mme. Benghabrit a précisé que "ces ateliers de formation ont pour objectif l'évaluation matérielle et pédagogique du déroulement des examens et concours nationaux en 2018, ainsi que la proposition de solutions alternatives permettant de pallier les lacunes, consacrer les principes d'équité et l'égalité des chances et préserver leur crédibilité, notamment le Baccalauréat".

Le premier atelier concerne la définition de la classification des établissements pour la réalisation du protocole d'un établissement exemplaire, tandis que le deuxième traite de la mise à jour du guide d'observateur. Les troisième et quatrième ateliers concernent respectivement les rapports de wilaya sur le déroulement des examens et la mise à jour du guide du centre d'examen.

Le classement des établissements d'éducation des trois cycles (primaire, moyen, secondaire) était soumis seulement au critère de l'ancienneté pour le directeur d'établissement, un critère administratif insuffisant, a déclaré la ministre à la presse, appelant les participants aux ateliers à formuler de nouvelles propositions permettant l'amélioration de la performance des établissements et garantissant une meilleure qualité en matière d'éducation".

Selon les recommandations du 1er atelier relatif à la classification des établissements, il est recommandé d'introduire le critère de succès où l’établissement est classé dans la catégorie rouge s’il réalise un taux de réussite oscillant entre 0 et 30%, la catégorie jaune s'il est entre 30 et 50%, la catégorie bleue entre 50 et 60 %, et la catégorie verte si un établissement réalise un taux de réussite allant de 60 à 100%. La commission a indiqué, en outre, que l’établissement classé dans la catégorie rouge nécessitait une intervention urgente consistant en l’accompagnement constant et le traitement par la commission d’inspection.


Lire aussi : Benghabrit souligne l'importance du développement de la lecture chez les élèves


De son côté, la commission dédiée à l’examen du rôle et des missions de l’observateur durant les examens et les concours a appelé à l’actualisation du guide de l’observateur en vue de préserver la crédibilité des épreuves, notamment le baccalauréat, et de réaliser le principe d’égalité des chances entre les candidats. Ladite commission a proposé, également, d’augmenter le nombre d’observateurs dans chaque wilaya à 10 observateurs au lieu de 5 actuellement, et d’impliquer les observateurs durant les concours de recrutement qu’organise le secteur.

Pour sa part, la commission relative à l’élaboration des rapports de wilayas sur le déroulement des épreuves a souligné la nécessité d’élaborer un modèle unifié de ces rapports, qui soit flexible selon la stratégie du ministère de l’Education nationale, se félicitant, ainsi, du calendrier de déroulement du baccalauréat (session 2018) qui a donné un jour de repos aux candidats.

Elle a demandé à tous les partenaires de s’engager aux instructions, et ce en préservation de la crédibilité de ces épreuves nationales. De son côté, l’atelier relatif à l’actualisation du guide du centre d’examen a appelé à la nécessité pour le président du centre de rejoindre le centre 3 jours avant l’épreuve en vue de contrôler les salles d’examen et les équipements matériaux au niveau de l’établissement, à savoir les micro-ordinateurs, les imprimantes et autres destinés au bon déroulement des épreuves nationales.

Benghabrit souligne l'importance de préserver la crédibilité des examens nationaux
  Publié le : jeudi, 19 juillet 2018 19:49     Catégorie : Algérie     Lu : 814 foi (s)   Partagez