Appel à l’ouverture des mosquées sur la société et ses institutions

Publié le : lundi, 25 juin 2018 11:13   Lu : 2 fois

TIARET - Le ministre des Affaires religieuse et des Waqfs, Mohamed Aïssa, a appelé dimanche à partir de Tiaret à l’ouverture des mosquées sur la société et ses institutions afin de leur permettre de remplir pleinement leur rôle dans le renforcement des liens sociaux, mais aussi l’exploitation de ses structures pour garantir des ressources financières permettant leur indépendance financière.

Lors de sa visite d’inspection dans la wilaya de Tiaret, Mohamed Aissa a souligné que "les mosquées sont des institutions sociales et religieuses qui doivent jouer leur rôle principal dans l’établissement des liens entre les différentes institutions de la société et de rassemblement des Algériens et de consolidation des liens qui les unissent".

"Les mosquées doivent acquérir une indépendance financière à même de leur éviter de solliciter les aides et ce, par l’exploitation des salles de conférences et les différentes structures des mosquées pour accueillir les activités culturelles ainsi que les cérémonies organisées par les institutions se trouvant dans leurs voisinages," a-t-il souligné.

Le ministre a indiqué que ces ressources financières peuvent être consacrées pour répondre aux besoins relatifs aux travaux d’entretien et de préservation des édifices des mosquées et la gestion de leurs affaires.

Mohamed Aïssa a instruit les responsables de son secteur à réaliser de nouvelles études concernant, à l’avenir, la construction des mosquées selon un modèle type valable pour toutes les mosquées du pays, ceci sans revoir la réalisation des mosquées construites précédemment.

Lors de sa visite à la mosquée "El-Habib El-Mostafa", dans la commune de Gartoufa, considérée comme la seconde mosquée de la wilaya ayant bénéficié de la technique de traduction des prêches au profit des sourds et muets par l’utilisation des nouvelles technologies, le ministre a insisté sur la généralisation de cette technique à travers les mosquées du pays.

D’autre part, le ministre a souligné, lors de sa visite de la zaouia Hadj Abdelkader Benmessaouda, dans la commune de Tagdempt et la zaouia Aoun Allah dans la commune de Tousnina, la nécessité d’aménager les voies menant aux zaouias, afin d’attirer le plus grand nombre d’étudiants et des disciples, car les zaouias, a-t-il dit, "préservent la référence religieuse à travers l’étude du Coran et oeuvrent à la réconciliation et la préservation de l’islam modéré et luttent contre l’extrémisme, à l’ombre des plans visant la désunion du peuple algérien".

Mohamed Aïssa a indiqué que l’Etat algérien consent des ressources humaines et financières conséquentes pour aider les zaouias, considérées comme de "véritables pépinières des Algériens et ce, en exécution des instructions du Président de la République qui donne une grande importance aux zaouias".

D’autre part, le ministre a visité plusieurs mosquées de la région et a posé la première pour la réalisation de la mosquée "Saâd ben Abi Waqas" dans le quartier de Zaâroura, commune de Tiaret.

  1. Aissa présidera, par ailleurs, dimanche soir, la première rencontre nationale sur "le discours religieux, à la lumière des défis actuels entre tradition et exigences du renouveau" dont les travaux s’étalent sur trois jours.
Appel à l’ouverture des mosquées sur la société et ses institutions
  Publié le : lundi, 25 juin 2018 11:13     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez