Baccalauréat 2018: "des sanctions contre les responsables des fuites"

Publié le : mercredi, 20 juin 2018 18:18   Lu : 387 fois
Baccalauréat 2018: "des sanctions contre les responsables des fuites"
Facebook: @NBenghabrit

TEBESSA - La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, a affirmé mercredi à Tébessa que "des sanctions seront prises'' par la commission interministérielle présidée par le ministère de la Justice à l'encontre des responsables des fuites du sujet de l'épreuve de langue arabe sur le réseau social Facebook.

"Le sujet a été publié sur des pages de Facebook après le retour de la connexion internet'', a indiqué la ministre, lors d'une conférence de presse animée au nouveau du lycée de la ville de Tébessa, baptisé à l'occasion du nom du défunt moudjahid Boukouba Mohamed Benahmed.

Elle a assuré que "la commission interministérielle, chargée du suivi du bon déroulement du baccalauréat et présidée par le ministère de la Justice prendra des sanctions contre les responsables de ces fuites".

Mme Benghabrit a en outre affirmé que l'épreuve s'est déroulée dans d'"excellentes conditions à l'échelle nationale", relevant que cette session 2018 du baccalauréat est passée par 700.000 candidats, dont 40 % de candidats libres, 4.391 candidats détenus dans des établissements pénitentiaires, 216 non-voyants et 169 handicapés moteurs.

Elle a également fait état de 849 candidats de nationalités étrangères et d'environ 57.000 candidats de l'enseignement à distance.

S'agissant des coupures internet, la première responsable du secteur a considéré que cette mesure constitue "une solution temporaire'' en attendant des "solutions définitives aux fuites et à la fraude'', estimant que ces coupure n'affectent par les entreprises économiques informées à l'avance des périodes de coupure".

Aussi, la ministre a rappelé sa proposition d'"augmenter les droits d'inscription aux candidats libres qui se présentent pour la 4ème fois".

Concernant la climatisation des salles d'examens, elle a affirmé qu'elle était effective dans l'ensemble des centres d'examens des wilayas du sud du pays et dans certains communes du sud de la wilaya de Tébessa, soulignant que l'alimentation en électricité des centres d'examens des wilayas du Sud a été renforcée pour assurer le fonctionnement des climatiseurs durant la période des épreuves.

Par ailleurs, Mme Benghabrit a insisté sur l'importance de la formation continue des enseignants et travailleurs du secteur de l'éducation, qui ne doit pas être limitée, selon elle, "aux seuls nouveaux recrus".

A une question sur les postes ouverts lors du récent concours de recrutement pour le palier du primaire, la ministre a estimé que leur nombre était "suffisant'' pour couvrir les besoins exprimés à l'échelle nationale, annonçant que l'inscription sur la plateforme numérique sera ouverte pour le recrutement d'enseignants pour le moyen et le secondaire après l'identification des besoins et l'établissement de la liste des enseignants qui partiront à la retraite.

La ministre a procédé au cours de sa tournée de travail dans la wilaya à la pose de la première pierre d'un groupe scolaire dans la commune de Boulhaf Eddir, d'une capacité d'accueil de 360 élèves.

Le projet à livrer dans neuf mois a mobilisé une enveloppe financière de 54 millions DA. Sur site, Mme Benghabrit a salué les efforts déployés dans la wilaya pour la fourniture de matériel pour les laboratoires d'informatique et des langues au niveau des établissements du moyen et du secondaire.

Mme Benghabrit s'est dirigée ensuite vers la wilaya de Khenchela où elle est attendue pour une visite similaire.

Baccalauréat 2018: "des sanctions contre les responsables des fuites"
  Publié le : mercredi, 20 juin 2018 18:18     Catégorie : Algérie     Lu : 387 foi (s)   Partagez