l'Etat oeuvrera à répondre aux préoccupations des éléments de la Garde communale

Publié le : mardi, 08 mai 2018 12:05   Lu : 456 fois
l'Etat oeuvrera à répondre aux préoccupations des éléments de la Garde communale

SETIF - Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a réitéré mardi à Sétif l'engagement de l'Etat à "répondre progressivement aux préoccupations des éléments de la Garde communale".

"L'Etat accompagnera les éléments de la Garde communale et les victimes du terrorisme, et oeuvrera à répondre à leurs préoccupations'', a indiqué M. Bedoui, lors d'une réunion tenue au siège de la wilaya en présence du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, et du ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane.

"Ce soutien et cet accompagnement sont un principe fondamental pour l'Etat algérien et s'inscrit dans le cadre des orientations du président de la République Abdelaziz Bouteflika d'appuyer tous ceux qui ont soutenu l'Algérie durant la décennie noire'', a-t-il assuré, soulignant que plusieurs acquis ont déjà été réalisés en faveur de cette catégorie.

Qualifiant la Garde communale de "la grande famille des collectivités locales'', M. Bedoui a indiqué que "80 % des préoccupations des gardes communaux concernant le logement sur l'échelle nationale ont été satisfaits".

Il a ajouté que "l'Etat s'emploie, en concertation avec les représentants de la Garde communale à l'échelle locale et nationale, à satisfaire d'autres préoccupations conformément à la feuille de route établie'', attestant que "l'Etat témoigne respect et considération à cette catégorie qui a soutenu l'Algérie dans les moments où elle en avait besoin".


Lire aussi: Bedoui: "l'Etat n'abandonnera pas les éléments de la garde communale"


De son côté, le délégué de wilaya de la Garde communale, Mohamed Amokrane Ait Hamlet, a souligné que les préoccupations essentielles de cette catégorie dans la capitale des Hauts plateaux sont relatives aux logements, au travail et à l'accès aux crédits des dispositifs d'aide à l'emploi.

Au cours de cette rencontre, une soixantaine de gardes communaux et des victimes de terrorisme ont été honorés. Des Omras (petits pèlerinage), des logements et des crédits Angem ont été attribués.

l'Etat oeuvrera à répondre aux préoccupations des éléments de la Garde communale
  Publié le : mardi, 08 mai 2018 12:05     Catégorie : Algérie     Lu : 456 foi (s)   Partagez