Camps des réfugiés maliens à Bassikounou: arrivée d'aides humanitaires de l'Algérie à Nouakchott

Publié le : mardi, 24 avril 2018 16:03   Lu : 513 fois
Camps des réfugiés maliens à Bassikounou: arrivée d'aides humanitaires de l'Algérie à Nouakchott
Photo APS Archives

NOUAKCHOTT - Des aides humanitaires en provenance de l'Algérie sont arrivées mardi à Nouakchott (Mauritanie) pour être transportées ensuite aux camps des réfugiés maliens de Mbera dans la région de Bassikounou dans le cadre d'une opération de solidarité humanitaire à l'initiative de l'Unité de fusion et de liaison (UFL) des pays du Sahel africain.

Les aides comprennent "d'importantes quantités de médicaments, du matériel médical et des denrées alimentaires pour venir en aide aux réfugiés maliens des camps de Mbera dans la région frontalière mauritano-maliennes de bassikounou", a indiqué le représentant de l'UFL.

L'UFL, organisatrice de la caravane de solidarité humanitaire, avait déjà organisé "plus de 20 caravanes humanitaires similaires entre 2012 et 2018 au profit des réfugiés maliens et nigériens occupant des camps de réfugiés en Mauritanie, au Burkina Faso, au Tchad et au Niger."


Lire aussi: Les actions du Croissant-Rrouge algérien inspirées de l'esprit de l'action humanitaire du président de la République


La caravane humanitaire à laquelle prennent part le Croissant rouge algérien (CRA) et des représentants des médias des pays de l'UFL vise à "renforcer l'action de solidarité et les bonnes initiatives menées par l'UFL et à activer les efforts de la société civile des pays de la région du Sahel à travers la mobilisation des moyens des pays de la région".

Les camps des réfugiés de Mbera situés à plus de 1200 km à l'est de Nouakchott, comptent plus de 50.000 réfugiés de différentes régions maliennes.

Créée en 2010 en Algérie, l'UFL compte l'Algérie, la Mauritanie, le Niger, le Mali, le Nigeria, le Tchad, la Libye, et le Burkina Faso. Elle comprend trois mécanismes visant à concrétiser les objectifs tracés et à mettre en œuvre les programmes d'action, à savoir la Ligue des uléma, et prédicateurs et imams des pays du Sahel, une commission en charge de l'action humanitaire et une cellule d'information.

L'UFL avait organisé en février dernier à Niamey (Niger) une session de formation au profit des journalistes des pays membres sur la lutte contre l'extrémisme violent via les médias et la diffusion de la culture de tolérance et du vivre ensemble.

Camps des réfugiés maliens à Bassikounou: arrivée d'aides humanitaires de l'Algérie à Nouakchott
  Publié le : mardi, 24 avril 2018 16:03     Catégorie : Algérie     Lu : 513 foi (s)   Partagez