Le dossier de modernisation de la justice a réalisé une "grande avancée"

Publié le : lundi, 09 avril 2018 16:03   Lu : 310 fois
Le dossier de modernisation de la justice a réalisé une "grande avancée"

ILLIZI - Le dossier de la modernisation des différentes prestations de l'administration de la justice a réalisé une "grande avancée" et a "nettement" contribué à l’activation de l’e-administration, à la faveur d’un support technologique moderne, a affirmé lundi à Illizi le directeur général de la modernisation au ministère de la Justice, Abdelhakim Akka.

S’exprimant à la presse à la Cour d’Illizi, en marge d’une visite de travail dans la wilaya, M. Akka a précisé qu’en application du programme du Président de la République Abdelaziz Bouteflika, le ministère de la Justice a adopté le système électronique dans différentes prestations offertes par ses structures, notamment en ce qui concerne la délivrance électronique de documents par Internet et les échanges électroniques d’informations, à travers ses réseaux internes et externes, avec les autres secteurs, dont les secteurs sécuritaires et les départements ministériels en rapport direct ou indirect avec le ministère de la Justice.

La modernisation de la Justice a également mis en place un dispositif de comparution à distance, en vigueur depuis 2015, et ce dans le but d’accélérer les dossiers judiciaires et de réduire les déplacements entre les juridictions, surtout au Sud du pays en raison des longues distances les séparant, a-t-il ajouté.

M. Akka a illustré son propos par le cas d’audition dernièrement par visioconférence depuis le centre de rééducation d’El-Menea (Ghardaia), concernant une affaire instruite par le tribunal correctionnel de Paris (France).

L’archive judiciaire et les archives des registres d’état-civil au niveau des Cours de Justice a également bénéficié des prestations électroniques afin de faciliter aux magistrats de l’état-civil l’activation et la correction électronique des actes, en plus de mettre en place la base de données concernant la détention préventive, cette dernière étant une mesure de consolidation des droits de l'Homme et des droits individuels du citoyen, a poursuivi le responsable.

Le directeur de la modernisation au ministère de la Justice a souligné, par ailleurs, que l’adoption du système de signature électronique traduisait "largement" l’orientation du secteur de la Justice vers la modernisation de son administration et le "développement continu" de l’appareil judiciaire.

Les réformes enregistrées par le secteur de la justice, notamment dans son volet modernisation, visent à faciliter au citoyen l’accès électronique aux différentes prestations et à lui épargner les déplacements vers les tribunaux et Cours de justice, dans le cadre du renforcement du principe de rapprochement de l’administration du citoyen et de la consécration des droits et libertés individuelles, a-t-il relevé.

Une délégation du ministère de la Justice, regroupant le directeur général de la modernisation et le directeur de la prospective et de l’organisation, effectue actuellement une visite de travail dans la wilaya d’Illizi pour s’y enquérir de la situation du secteur et inspecter certaines de ses structures à In-Amenas, Illizi et Djanet.

Le dossier de modernisation de la justice a réalisé une "grande avancée"
  Publié le : lundi, 09 avril 2018 16:03     Catégorie : Algérie     Lu : 310 foi (s)   Partagez