La glorification de l’histoire des luttes du peuple algérien pour l’indépendance soulignée par Tayeb Zitouni

Publié le : lundi, 19 mars 2018 20:06   Lu : 322 fois

NAAMA- Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a mis en exergue, lundi à Nâama, l’importance de s'enorgueillir des faits d’armes de la guerre de libération nationale et de l’histoire des luttes du peuple algérien pour le recouvrement de son indépendance.

M. Zitouni a déclaré - à l’ouverture d’un colloque intitulé "19 mars 1962, victoire de la volonté d’un peuple", organisé à l’occasion des festivités officielles du 56e anniversaire de la fête de la Victoire- "nous fêtons aujourd’hui un anniversaire éternel du combat du peuple algérien et une étape remarquable dont il est fier, car elle a couronné une lutte amère contre le colonisateur cruel et nous commémorons, à travers elle, la mémoire des héros du mois de mars, le mois des Martyrs, qui ont sacrifié leurs vies pour la liberté de l’Algérie et sont tombés au champ d’honneur afin que nous jouissions de l’indépendance".

Le ministre a également loué la grandeur de la Révolution du 1er novembre 1954, rappelant que l’Etat algérien accorde une importance particulière à la glorification des faits d’arme de la guerre de libération et de faire de ses faits, de ses symboles et de ses péripéties des étapes pour léguer l’histoire de la Révolution aux générations montantes qui doivent sauvegarder ce legs laissé par leurs prédécesseurs.

Le colloque, abrité par la Maison de la culture Ahmed Chami de Nâama, a été animé par des professeurs et chercheurs, sous l’encadrement scientifique du Centre national des études et de la recherche sur le Mouvement national et la Révolution du 1er novembre 1954.

Les communications développées, lors de cette rencontre, ont été axées sur l’importance des Accords d’Evian et la symbolique de la fête de la Victoire.

Le conférencier, Merine Brahim, a abordé, dans sa communication intitulée "L’histoire de la zone 8 de la Wilaya V historique", le rôle joué par la zone frontalière dans le Sud-ouest lors du déclenchement de la glorieuse guerre de libération nationale dans l’approvisionnement de l’Armée de libération nationale (ALN), en sa qualité de zone de transit.

Il a rappelé que vu l'importance stratégique de cette région, le colonisateur a établi 12 centres de torture.

Les festivités officielles célébrant la fête de la victoire, organisées cette année dans la wilaya de Nâama, ont été marquées par le message adressé par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, au peuple algérien à l’occasion de la célébration de cette date historique, qui a été lu par le ministre des Moudjahidine à la Maison de la culture "Ahmed Chami", en présence de membres de la famille révolutionnaire et de citoyens.

Le ministre a également présidé, au niveau du cimetière des martyrs "Bendouma", dans la commune d’Aïn Sefra, qui a bénéficié d'une opération de réhabilitation, une cérémonie de levée des couleurs nationales, suivie de la lecture de la Fatiha du Livre saint et le dépôt d’une gerbe de fleurs à la mémoire des chouhada, ainsi que la ré-inhumation des ossements de 132 chouhada.

Les habitants de la wilaya de Nâama ont mis à profit la célébration de la fête de la Victoire pour rendre un vibrant hommage au Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en reconnaissance de ses efforts pour la valorisation de la dimension révolutionnaire et historique de l’Algérie et l’intérêt qu’il accorde à l’affirmation des hautes valeurs de la guerre de libération et la glorification des parcours et des luttes des héros de l'Algérie.

Le ministre des Moudjahidine a reçu, au nom du Président de la République, une toile représentant des scènes de la bataille d’Imzy (6, 7 et 8 mai 1960) qui s’est déroulée dans les monts de la région.

A l'occasion des festivités célébrant cet anniversaire, des moudjahidine et des veuves de chouhada, ainsi que des organisations nationales et des associations de wilaya s’intéressant à l’écriture de l’histoire ont été honorés, de même que les lauréats de concours culturels, artistiques et de compétitions sportives.

Plusieurs conventions ont été également signées entre la direction des moudjahidine de la wilaya de Nâama et d’autres directions, notamment celles de la culture, de l’éducation, de la formation et de l’enseignement professionnels et le centre universitaire "Salhi Ahmed" de Nâama portant sur l’organisation de sessions de formation et de colloques sur l’histoire, dans le cadre du renforcement de la prise en charge de la mémoire historique de la nation et la transmission du message du 1er novembre aux générations.

 

La glorification de l’histoire des luttes du peuple algérien pour l’indépendance soulignée par Tayeb Zitouni
  Publié le : lundi, 19 mars 2018 20:06     Catégorie : Algérie     Lu : 322 foi (s)   Partagez