Menu principal

Menu principal

Ahmed Gaïd Salah: l'Algérie "est une ligne rouge"

Publié le : dimanche, 18 mars 2018 15:26   Lu : 852 fois
Ahmed Gaïd Salah: l'Algérie "est une ligne rouge"

ALGER - Le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a affirmé dimanche à Constantine que l'Algérie était "une ligne rouge" soulignant qu’il était "absolument hors de question de toucher à sa sécurité ou aux ressources de son peuple", a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). 

 "L’Algérie est une ligne rouge, nous avons insisté maintes fois, et nous le rappelons aujourd’hui, qu’il est absolument hors de question de toucher à sa sécurité ou aux ressources de son peuple. L’Algérie qui a souffert du joug du colonialisme, et dont le peuple a fait le serment de faire retentir, sous les yeux de son ennemi, une Révolution populaire globale et unanime, faisant ressortir la crème d’entre ses enfants en Chouhada et Moudjahidine, qui ont arraché la liberté après de grands sacrifices", a-t-il indiqué lors d'une visite de travail et d’inspection en 5ème Région militaire à Constantine, a précisé la même source.

Dans la dynamique de ses visites d’inspection aux différentes Régions militaires, et dans le cadre du contact direct et continu avec les personnels de l’ANP mobilisés à travers l’ensemble du territoire national, le général de corps d’Armée effectue, dimanche et lundi une visite de travail et d’inspection en 5ème Région militaire à Constantine.

Il a ajouté qu'il "est du devoir de ses fils aujourd’hui, en particulier ceux de l’Armée nationale populaire, et l’ensemble des autres corps de sécurité de suivre les même pas et d’emprunter le même parcours national".

"Au même titre que l’importance que nous accordons à notre histoire nationale, aux valeurs de sa Glorieuse Révolution, nous poursuivons, grâce à la volonté d’Allah le Tout-Puissant, notre chemin éternel vers la sécurisation, la protection et l’unité du territoire algérien, car chaque parcelle de la terre de notre Pays, a un profond enracinement dans l’histoire nationale, chaque événement national, chaque épopée héroïque, ou station  historique, a son espace géographique l’ayant marquée et conjugué entre histoire et géographie", a-t-il assuré.

Gaïd Salah a estimé que "ce qui distingue l’Algérie est la relation spirituelle solide et grandissante, d’influence mutuelle entre espace et temps, car l’histoire contemporaine de l’Algérie est le verseau spirituel de sa géographie, tel l’âme et le corps, peuvent-ils se séparer ? Ceci est l’Algérie dans sa dualité historique et géographique, qui demeurera ainsi, grâce à Allah Le Tout-Puissant, et grâce à ses fidèles fils ".

 Selon le communiqué du MDN, le général de corps d’Armée a fait rappeler le message adressé par "son excellence monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale aux membres du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur à l’occasion de sa 35e session tenue à Alger début du mois de mars, et à travers lequel il a mis l’accent sur l’efficience et l’efficacité de l’approche algérienne dans la lutte antiterroriste".


Lire aussi: Gaïd Salah: la sécurité de l'Algérie "motif intrinsèque" de l’existence de l’ANP


"Dans ce contexte,  son excellence monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale a réitéré, dans son message adressé aux ministres Arabes de l’Intérieur réunis à Alger au cours de ce mois, que l'Algérie a franchi des étapes importantes dans la lutte antiterroriste", a-t-il rappelé .

"A ce titre, nous confirmons aujourd’hui que l’objectif principal et imminent pour l’Armée Nationale Populaire est de venir à bout définitivement, oui je dis définitivement, de ce phénomène qui revêt plusieurs nouvelles formes à travers les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Ceci exige davantage d’efforts soutenus permettant de tarir ses sources idéologiques et son environnement social et de détruire ses réseaux de communication", a-t-il ajouté.

"Pour ce, nous allons assurément avec l’aide d’Allah, parvenir à débarrasser, d’une manière définitive, notre pays de cette horde. Nous veillerons également et nous sommes capables de le faire, à assurer parfaitement nos frontières nationales contre toute infiltration terroriste, et celui qui tente de les franchir aura à subir son sort. Nous n’accordons pas de répit face à ces criminels et à tous ceux qui ont des desseins maléfiques contre notre territoire. 

Pour le vice-ministre de la Défense nationale, "avec ce dévouement et avec l’élan de cette loyauté pleine de patriotisme, l’Armée nationale populaire continue, avec détermination, sa démarche professionnelle dont les valeurs découlent de notre référentiel révolutionnaire et de notre histoire nationale qui recèle tant de fidélité à l’Algérie et de loyauté à ses intérêts suprêmes et sa bonne réputation qui demeure à jamais au-dessus de toute considération" Le général de Corps d’Armée a écouté les interventions et les préoccupations des personnels de la Région qui ont exprimé leur "permanente" disponibilité à accomplir "amplement leurs nobles missions" pour la préservation de la sécurité et la stabilité de l’Algérie.

Après quoi, il a présidé une seconde réunion, à laquelle ont pris part, aux côtés du général-major Amar Athamnia, Commandant de la 5e Région militaire, les Commandants des secteurs militaires et des grandes unités outre les responsables des structures de formation et les représentants de  différents corps de sécurité, où l’Adjoint au Commandant de la Région a présenté un exposé sur les différentes questions sécuritaires prévalant sur le territoire de compétence, pour qu’ensuite le général de corps d’Armée donne des orientations et des directives à caractère opérationnel et sécuritaire portant sur la nécessité de maintenir l’état-prêt opérationnel des unités de la Région et sur "l’impératif" de poursuivre les efforts visant à lutter contre le terrorisme jusqu’à "l’extirpation définitive de ce fléau de notre pays".

Le général de Corps d’Armée a posé la pierre angulaire pour la réalisation du Centre régional des transmissions, avant de présider la cérémonie de baptisation du Cercle régional de l’Armée à Constantine au nom de l’un de nos valeureux Chouhada de la Glorieuse Révolution de Novembre, le martyr Abdelhamid Karboue, et ce, en présence des membres de sa famille qui ont été honorés à cette occasion.


Lire aussi: Forces armées: Gaïd Salah relève "le degré de développement atteint à tous les niveaux"


Pour rappel, le Général de Corps d’Armée a entamé la première journée de sa visite, en compagnie du général-major Amar Athamnia, par un moment de recueillement sur l’âme du valeureux Chahid   Zighoud Youcef, Commandant de la 2ème Wilaya historique et initiateur des offensives du 20 Aout 1955, dans le Nord Constantinois, dont le nom est porté par le siège de la Région, où il a déposé une gerbe de fleurs sur la stèle commémorant sa mémoire et a récité la Fatiha sur son âme et sur celles des vaillants Chouhada.

Le général de corps d’Armée a ensuite tenu une réunion d’orientation avec le Commandement, les Etat-majors et les cadres de la Région, les Commandants des Secteurs Opérationnels, les Commandants des Unités et des structures de formation, ainsi que les représentants des différents corps de sécurité.

Dans son allocution d’orientation, diffusée à l’ensemble des unités de la Région via visioconférence, le général de corps d’Armée a rappelé l’importance de cette rencontre, qui intervient la veille de la 

célébration, par le peuple algérien, de l’une des dates phares de notre glorieuse histoire nationale, qu’est le 56ème anniversaire de la fête de la Victoire le 19 mars, rappelant les efforts "colossaux" fournis sur plus d’un niveau dans le rehaussement des capacités de nos Forces Armées, pour le "parfait accomplissement" de leurs missions.

"Nous oeuvrons conformément à la vision et la clairvoyance de son excellence, monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, à doter l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, d’une puissance autonome et grandissante en terme de développement, et évolutive en matière d’adaptabilité, à même d’assumer la protection de l’Algérie de tous les dangers et les menaces, qui caractérisent le monde aujourd’hui, je dis, nous oeuvrons à acquérir une puissance autonome et grandissante, et nous considérons ceci comme un défi incessant dont les objectifs et les finalités sont réitérés en permanence", a souligné Gaïd Salah.

"Si nous parlons de l’acquisition d’une puissance autonome, nous pensons en premier lieu à la formation de combattants dont l’esprit rejoint celui des vaillants Moudjahidine, car le combat devient un dévouement, si son noble objectif est la victoire de la Patrie et la gloire de sa terre. Faire triompher l’Algérie et se sacrifier pour sa défense fait de l’élément militaire au combat un Moudjahid au sens propre du terme et dans toute la noblesse portée par cette expression", a-t-il ajouté.


Lire aussi: Gaïd Salah: l'ANP veillera toujours à mener à bien ses missions constitutionnelles


"Réitérer et rappeler, encore et encore, l’impératif que les éléments de l’Armée nationale populaire s’inspirent de la flamme de l’amour de la Patrie,  animée par leurs nobles aïeux, fils de l’Armée de Libération Nationale, je dis, qu’insister sur ce point, découle essentiellement de notre vécu quotidien, de ce que nous constatons sur le terrain, des interceptions et  saisies importantes le long de nos frontières nationales, dans leur ensemble,  à l’instar de nos frontières sud, notamment  les 

différentes saisies d’armes et de munitions de divers calibres, outre les tonnes de drogues, confirmant formellement notre vision éclairée et objective, ainsi que notre lecture juste de la situation, et l’efficacité des dispositions sécuritaires appliquées", a-t-il enchainé.

Le général de corps d’Armée a exhorté les éléments de l’ANP, et l’ensemble des autres corps sécuritaires à "toujours prendre exemple sur les grands sacrifices de nos parents et grands-parents, afin d’être prêt en permanence à préserver la stabilité de l’Algérie, sa sécurité et son unité éternelle dans ses configurations géographique et historique", a encore noté le communiqué du MDN.

Ahmed Gaïd Salah: l'Algérie "est une ligne rouge"
  Publié le : dimanche, 18 mars 2018 15:26     Catégorie : Algérie     Lu : 852 foi (s)   Partagez