Menu principal

Menu principal

Le Musée central de l'Armée célèbre la fête de la Victoire 

Publié le : dimanche, 18 mars 2018 15:04   Lu : 213 fois
Le Musée central de l'Armée célèbre la fête de la Victoire 

ALGER- Le Musée central de l'Armée organise, à partir de dimanche, des festivités marquant le 56e anniversaire de la fête de la Victoire (19 mars).

Au programme de ces festivités, qui se poursuivront jusqu'à samedi prochain, figurent une exposition photos retraçant les étapes des négociations d'Evian, couronnées par la signature de l'accord de cessez-le-feu et la proclamation de la victoire, ainsi qu'une exposition de livres d'histoire et de livres pour enfants, prévue dans le hall du musée, avec la distribution de dépliants consacrés à l'évènement, outre la projection d'une série de films documentaires sur cette fête historique.    

Dans son allocution d'ouverture de ces festivités, le directeur du Musée, le colonel Chouchane Mourad a qualifié la fête de la victoire de "tournant décisif dans l'histoire de l'Algérie, ayant consacré la victoire d'un peuple qui aspirait à vivre libre, qui a contraint l'occupant à s'asseoir à la table des négociations et à se soumettre à la volonté des enfants de Novembre, à l'issue des triomphes et victoires militaires et diplomatiques obtenus au long d'années de lutte".

"La génération de l'indépendance est appelée à méditer les enseignements tirés de cette épopée historique, pour permettre à l'Algérie de surmonter les difficultés et faire face aux menaces qui la guettent", a souligné le colonel Chouchane.

La première journée de ces festivités a été marquée par le don fait au Musée par des moudjahidine ou leurs familles, sous forme d'objets et de documents relatifs à la révolution nationale, afin que cette institution  demeure témoin de la longue lutte menée par le peuple algérien, toute frange confondue, pour la liberté.


Lire aussi: Le Musée central de l'Armée baptisé du nom de l'ancien président de la République, le défunt Chadli Bendjedid


La délégation algérienne négociant au nom du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), est parvenu, dans le cadre des accords d'Evian, à la signature de l'accord de cessez-le-feu, entré en vigueur le 19 mars 1962, après un long processus de lutte armée. 

Cette délégation était composée de prestigieuses personnalités historiques dont Krim Belkacem, Lakhdar Bentobal, Saâd Dahlab, Redha Malek et Mohamed Seddik Benyahia.

Ces négociations avaient été marquées par plusieurs manoeuvres françaises pour s'imposer, notamment en refusant de négocier avec le Front de libération nationale (FLN), seul représentant légitime du peuple algérien et son appel pour séparer le Sahara algérien du Nord, proposition rejetée  de façon catégorique par la partie algérienne.

Au terme de ces négociations, le cessez-le-feu a été proclamé, outre l'organisation du référendum d'autodétermination, ayant abouti à l'indépendance de l'Algérie et mis fin à plus de 132 ans d'occupation française.

Le Musée central de l'Armée célèbre la fête de la Victoire 
  Publié le : dimanche, 18 mars 2018 15:04     Catégorie : Algérie     Lu : 213 foi (s)   Partagez