Menu principal

Menu principal

Bedoui et Collomb insistent sur le renforcement de la coopération pour servir les intérêts communs

Publié le : jeudi, 15 mars 2018 12:20   Lu : 290 fois
Bedoui et Collomb insistent sur le renforcement de la coopération pour servir les intérêts communs

ALGER-Le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui et le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur français, Gérard Collomb, ont mis l’accent jeudi à Alger sur le développement et le renforcement de la coopération bilatérale "pour servir les intérêts communs et profiter de l’échange des expériences" entre les deux pays.

Intervenant à l’ouverture de la rencontre walis-préfets, inscrite sous le thème "Coopération décentralisée", les deux ministres ont relevé dans leurs allocutions "l’importance d’échanger les initiatives entre les deux pays et de mettre en relief les pistes possibles pour améliorer l’appui à la coopération".

A l’occasion de cette rencontre, trois panels ont été mis en place et traiteront de l’attractivité économique du territoire, la gestion des grands centres urbains et le management des situations de crises et des risques majeurs.

Le premier panel focalise sur les modalités de rendre un territoire attractif en renforçant ses potentialités dans le but d’en faire une "destination idéale" pour les investisseurs, les entrepreneurs, les touristes, les acteurs de développement ainsi que les populations pour plus de croissance et de création d’emplois, selon le programme de cette rencontre.

Le deuxième panel s’intéresse aux modes d’organisation des centres urbains et la compétence des différentes collectivités. Il s’agit aussi d’échanger sur les mécanismes existants en l’Algérie et en France en matière de gestion des grands centres urbains.

Pour ce qui est panel sur le management des situations de crises, l’objectif reste de faire connaitre les politiques nationales et les instruments réglementaires et identifier les pistes possibles pour améliorer l'appui à la coopération en matière.


Lire aussi: Collomb en Algérie pour co-présider une rencontre des walis algériens et des préfets français


Pour rappel, cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre des échanges et de la coopération décentralisée entre les départements de l'Intérieur de l'Algérie et de la France, constitue une opportunité d'enrichir et de consolider les échanges d'intérêt commun entre les deux départements en matière de gouvernance locale, notamment dans les domaines de l'attractivité et le développement économique du territoire, la gestion des grands centres urbains et du management des situations de crises et des risques majeurs.

Depuis plus de 30 ans, les accords de coopération décentralisée entre les collectivités des deux pays s`étaient multipliés, passant de 7 accords en 1989 à 13 en 1999, alors que plus de 50 conventions de coopération décentralisée et de jumelage ont été conclues entre les collectivités territoriales algériennes et françaises, tous échelons institutionnels confondus, sur des thématiques très variées comme la gestion urbaine, la protection de l`environnement, la gouvernance locale, les échanges culturels et la jeunesse.

Cette coopération décentralisée s'est concrétisée notamment par des accords entre la wilaya d`Annaba et la communauté urbaine de Dunkerque, la wilaya de Sétif et la métropole de Lyon, la wilaya d`Adrar et le conseil général de la Gironde, la wilaya d`Alger et la mairie de Paris ainsi que la commune d`Oran et la mairie de Bordeaux.

Bedoui et Collomb insistent sur le renforcement de la coopération pour servir les intérêts communs
  Publié le : jeudi, 15 mars 2018 12:20     Catégorie : Algérie     Lu : 290 foi (s)   Partagez