La grève maintenue jusqu'à satisfaction des revendications (CAMRA)

Publié le : mercredi, 28 février 2018 15:31   Lu : 945 fois
La grève maintenue jusqu'à satisfaction des revendications (CAMRA)

CONSTANTINE - Les médecins résidents, en grève depuis quatre mois, "maintiennent l'option de la grève jusqu'à satisfaction de leurs revendications", a soutenu, mercredi, à Constantine, un membre du bureau national du collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA), Abdelmoumen Hadibi.

Lors d’une conférence de presse, tenue à l’avenue Aouati Mustapha (route de Sétif) au centre ville, en marge de la marche nationale organisée par les médecins résidents aujourd'hui à Constantine, M. Hadibi a affirmé "qu'à défaut d’avoir obtenu des résultats concrets avec le ministère de tutelle, les médecins résidents poursuivent leur grève, entamée il y a 4 mois".


Lire aussi: Constantine : marche nationale des médecins-résidents


Il a également réitéré "l’attachement" des protestataires à leurs revendications portant principalement sur "la suppression du service civil obligatoire et le service militaire, l’amendement des lois spécifiques aux médecins, en plus de la formation".

Le représentant de CAMRA a rappelé également que des marches de protestation ont été antérieurement organisées à Oran et Alger, indiquant qu’il était donc "logique d'organiser une autre marche, aujourd'hui, à Constantine, la capitale de l'Est du pays".


Lire aussi: Reprise lundi des rencontres entre le Comité sectoriel et les médecins résidents


Dans ce contexte, il a évoqué la participation, à cette marche nationale, de pas moins de " 17 000 médecins résidents provenant de différentes wilayas", annonçant la tenue "prochaine" d’une réunion des membres du bureau national du collectif autonome des médecins résidents qui devrait se solder par plusieurs décisions concernant, a-t-il dit, les éventuels futurs mouvements de protestation de cette catégorie de médecins.

Les médecins résidents ont organisé, mercredi matin, une marche nationale à Constantine depuis le centre hospitalo-universitaire Benbadis, en passant par la station Zaâmouche, le pont Salah Bey, surplombant l’oued Rhummel jusqu'à l’avenue Aouati Mustapha, au centre-ville, et ce, au milieu d’un important dispositif sécuritaire, a-t-on constaté.

La grève maintenue jusqu'à satisfaction des revendications (CAMRA)
  Publié le : mercredi, 28 février 2018 15:31     Catégorie : Algérie     Lu : 945 foi (s)   Partagez