L’Algérie parmi les pays adoptant la voie du dialogue

Publié le : samedi, 24 février 2018 20:26   Lu : 375 fois
L’Algérie parmi les pays adoptant la voie du dialogue

ORAN- Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Said, a affirmé, samedi à Oran, que l’Algérie est parmi les pays adoptant la voie du dialogue qui est la clé de tous les problèmes.

Dans une allocution à l’occasion de la célébration du double anniversaire de la création de l’UGTA et de la nationalisation des hydrocarbures, Sidi Said a souligné "que l’Algérie est parmi les pays leaders dans l'adoption de la voie du dialogue qui constitue la clé à tous les problèmes quels que soient leurs difficultés", rappelant que le peuple algérien a connu les conséquences de la violence vécue durant la décennie noire.

Le secrétaire général de l'UGTA a appelé, dans ce contexte, les syndicalistes à se "démarquer de la violence qui a plusieurs facettes", notant que l'Union générale des travailleurs algériens "est fière du style du dialogue et de la consultation, chose qui n'existe dans aucun autre pays".


Lire aussi: L'UGTA célèbre son 62ème anniversaire sur fond de consolidation des acquis des travailleurs en temps de crise


Il a souligné : "la solidarité nous a conduit l'indépendance et a vaincu le terrorisme. Nous sommes les bâtisseurs de l'Algérie et non pas les prédicateurs de la violence. Nos positions sont fermes et nobles et nous soutenons le président, M. Abdelaziz Bouteflika".

M. Sidi Said a insisté, au passage, sur "la nécessité de préserver la sécurité et la stabilité dont jouit l'Algérie grâce au président de la République, Abdelaziz Bouteflika", appelant "tous les Algériens et Algériennes à préserver cet acquis réalisé par le dialogue, la fraternité, l'unité et la solidarité".

Le SG de l'UGTA a, en outre, valorisé les efforts déployés par l’Armée nationale populaire (ANP) et tous les corps de sécurité en matière d'instauration de la paix et de la stabilité dans le pays.

"Consacrer la célébration de l’anniversaire de la création de notre organisation à la femme travailleuse est un signe de reconnaissance de son rôle dans différentes instances et activités syndicales", a déclaré Abdelmadjid Sidi Said, saluant le grand rôle des femmes et des hommes durant la glorieuse guerre de libération nationale et des travailleurs et travailleuses ayant participé à l’édification du pays, résisté au terrorisme et sacrifié leurs vies pour permettre au pays de sortir de cette crise.


Lire aussi: Le SG de l’UGTA appelle les syndicalistes à favoriser le dialogue et à préserver la stabilité


Le secrétaire général de l'UGTA a appelé les syndicalistes à intégrer dans leurs consciences et leurs activités l'encouragement et la promotion de la femme syndicaliste pour lui permettre de participer amplement à toutes les activités syndicales et en toute équité, mettant l’accent sur la nécessité d’accompagner cette dynamique "pour donner un souffle supplémentaire à notre organisation".

"La femme algérienne a versé des larmes durant la décennie noire et certains veulent aujourd'hui retourner à cette époque", a déclaré Sidi Said, ajoutant que "l’UGTA ne veut pas retourner à la décennie sanglante quelque soient les circonstances."

Par ailleurs, le SG de l’UGTA a tenu à remercier le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour les acquis sociaux réalisés en faveur des retraités, des travailleurs et des couches démunies de la société et les multiples projets économiques et sociaux ayant permis de développer le pays.

A cette occasion, les syndicalistes ont rendu un vibrant hommage au Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.

La cérémonie de célébration du double anniversaire a été rehaussé par la présence du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, qui a lu, à cette occasion, un message du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, du Président directeur général de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, du Président directeur général de Sonelgaz, Mohamed Argab, du président du Forum des entreprises (FCE), Ali Haddad, du directeur du Bureau international du travail (BIT) en Algérie, Diyahi Mohamed Ali, des représentants de l’Organisation de l’unité syndicale africaine, de directeurs généraux d'entreprises publiques et privées et de syndicalistes.

L’Algérie parmi les pays adoptant la voie du dialogue
  Publié le : samedi, 24 février 2018 20:26     Catégorie : Algérie     Lu : 375 foi (s)   Partagez