Algérie-Espagne: les moyens de redynamiser l'action diplomatique parlementaire examinés à Alger

Publié le : jeudi, 22 février 2018 12:13   Lu : 459 fois
Algérie-Espagne: les moyens de redynamiser l'action diplomatique parlementaire examinés à Alger

ALGER - Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Saïd Bouhadja a reçu, mercredi à Alger, l'ambassadeur d'Espagne à Alger, Santiago Cabanas Ansorena avec lequel il a examiné les moyens de redynamiser l'action  diplomatique parlementaire pour le renforcement des relations bilatérales, indique un communiqué de l'APN.

Lors de cette audience, les deux parties ont mis en avant "les bonnes relations d'amitié et la coopération de qualité entre les deux pays dans les domaines politique, économique et culturel, réitérant leur attachement à aller de l'avant vers le renforcement des relations dans d'autres domaines".

Après avoir souligné "l'importance de la diplomatie parlementaire dans l'approfondissement des relations entre les deux pays appelés à se renforcer avec l'installation à venir du groupe d'amitié parlementaire algéro-espagnol", M. Bouhadja a rappelé les principes de la politiques étrangères de l'Algérie "basées sur la paix, la stabilité, la non ingérence dans les affaires internes des pays et le règlement pacifique et politique des conflits, et qui sous tendent ses relations de confiance et de coopération avec les peuples et les Etats".

Dans ce cadre, le président de l'APN a évoqué "la position indéfectible de l'Algérie pour le règlement de la cause sahraouie dans le cadre des décisions de la légalité internationale et les résolutions de l'ONU, tout en déployant davantage d'efforts pour atteindre cet objectif et permettre au peuple sahraoui d'exercer ses droits inaliénables à la liberté et à l'indépendance".

M. Bouhadja a relevé "la convergence des vues entre les deux pays à oeuvrer ensemble pour la paix et la stabilité dans la Méditerranée et la lutte contre le terrorisme en tant que fléau transfrontalier, outre le crime organisé et la drogue", réitérant dans ce sens "la position de l'Algérie vis à vis de la cause palestinienne et le droit du peuple palestinien à établir un Etat indépendant avec EL Qods pour capitale".

Il a salué les positions opposées à la décision des Etats Unis sur le transfert de son ambassade à EL Qods, appelant cette dernière à revenir sur sa décision pour la relance du processus de paix dans la région.

Pour sa part, l'ambassadeur espagnol a "salué la position de l'Algérie en faveur de l'intégrité territoriale de l'Espagne et ses efforts pour la paix et la réconciliation au Mali, outre son soutien au processus de réconciliation en Libye". Il a mis en avant le soutien de son pays aux efforts de l'ONU et l'appel à l'application de la légalité internationale pour le règlement du conflit sahraoui et la défense et la protection des droits légitimes du peuple sahraoui".

Cet entretien a été également l'occasion de"mettre en avant les domaines d'investissement en Algérie et sa volonté de diversifier son économie hors hydrocarbures, outre les possibilités de contribution à cette démarche et l'échange des expériences pour des perspectives prometteuses au service des deux pays".

Algérie-Espagne: les moyens de redynamiser l'action diplomatique parlementaire examinés à Alger
  Publié le : jeudi, 22 février 2018 12:13     Catégorie : Algérie     Lu : 459 foi (s)   Partagez