Menu principal

Menu principal

Appel à la consolidation de la coordination entre les Cours et les Conseils constitutionnels africains

Publié le : jeudi, 22 février 2018 09:44   Lu : 165 fois
Appel à la consolidation de la coordination entre les Cours et les Conseils constitutionnels africains
Photo APS Archives

ALGER - Le président du Conseil Constitutionnel (CC), Mourad Medelci, a mis l'accent, mercredi au Caire, dans une allocution prononcée devant les présidents des Cours constitutionnelles et des Cours suprêmes africaines, sur "la nécessité de consolider les liens et la  coordination entre les Cours et les Conseils constitutionnels africains", indique un communiqué du CC.

Lors de la deuxième réunion de haut niveau des présidents des Cours constitutionnelles et des Cours suprêmes africaines, qui a vu la participation de plus de 40 pays, M. Medelci a appelé "à la consolidation des liens et de la coordination entre les Cours et les Conseils constitutionnels africains, aux niveaux continental et international, au sein de la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines (CJCA), qui compte actuellement 45 cours et conseils constitutionnels".

Le président du CC a évoqué les préparatifs en cours pour la tenue de la 5e Assemblée générale de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle, prévue en 2020 en Algérie, élue, lors de la précédente session, tenue en 2017 en Lituanie, pour abriter cette rencontre internationale.

M. Medelci a appelé, en outre, à saisir cette occasion pour examiner la question du lien entre la paix et la justice constitutionnelle, cette problématique récurrente qui implique la conjugaison des efforts aux plans national et international, affirmant que cela est à même de définir les principes et mécanismes permettant aux juridictions constitutionnelles de devenir un acteur essentiel dans la prévention et le règlement des conflits, notamment lorsque le droit à la paix est fragilisé.

Le président du CC a estimé nécessaire de mettre en évidence le lien entre la paix, en général, et la Réconciliation nationale, condition sine qua non pour la réalisation de la paix, citant à ce propos les expériences de certains pays dont l'Algérie et l'Afrique du Sud, qui grâce aux politiques judicieuses de leurs dirigeants, ont réussi à trouver des solutions permanentes à leurs crises, sur la base de mécanismes politiques et juridiques adéquates.

M. Medelci a rencontré également ses homologues égyptien et sud-africain, ainsi que le Secrétaire Général de la Ligue arabe, M. Ahmed Abou Gheit, précise le communiqué.

A cette occasion, le président égyptien, Abdelfattah Al-Sissi, a reçu le président du CC, Mourad Medelci, ainsi que les présidents des délégations participant à cette rencontre, lors de laquelle l'importance de la consolidation de la coopération entre les Cours et les Conseils constitutionnels africains, a été soulignée, de façon à contribuer à l'ancrage de la justice, de la promotion de la démocratie et de la protection des droits de citoyens au niveau continental.

Appel à la consolidation de la coordination entre les Cours et les Conseils constitutionnels africains
  Publié le : jeudi, 22 février 2018 09:44     Catégorie : Algérie     Lu : 165 foi (s)   Partagez