L'ANPE appelle "le CNAPESTE" à se conformer à la décision de justice et à arrêter la grève

Publié le : dimanche, 11 février 2018 18:53   Lu : 611 fois
L'ANPE appelle "le CNAPESTE" à se conformer à la décision de justice et à arrêter la grève

ALGER - L'Association nationale des parents d'élèves (ANPE) a appelé dimanche à Alger le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (CNAPESTE), à se conformer à la décision de justice et à arrêter la grève pour préserver l'intérêt de l'élève et son droit constitutionnel à la scolarité.

Invité du forum du quotidien "El Moudjahid", le président de l'ANPE, Khaled Ahmed a appelé les enseignants grévistes "l'arrêt immédiat de leur mouvement de protestation conformément à la décision de la justice qui a déclaré la grève "illégale" et instruit les enseignants de regagner leurs postes de travail, en vue de préserver le droit de l'élève à la scolarité.


Lire aussi: La majorité des débrayages ne respectent pas les dispositions juridiques régissant le droit de grève


Le président de l'ANPE a souligné que la grève à laquelle a appelé le CNAPESTE doit être traitée avec "civilité"  en tenant compte de la situation économique du pays.

 

Il s'est interrogé sur le sort des élèves notamment ceux en classe d'examen (Bac et BEM), ajoutant que cette grève s'appuie sur "des motivations politiques".

"La grève ouverte n'existe pas légalement", a-t-il fait affirmé, précisant qu'il "existe des voies et des méthodes limitées dans le temps et dans l'espace pour formuler des revendications sans porter atteinte au maillon faible de la chaîne, qui est l'élève".


Lire aussi: Education nationale: des milliers d’enseignants reprennent leurs postes de travail


Le président de l'ANPE a souligné l'importance d'assurer la stabilité du secteur de l'éducation, d'autant que la scolarité est un droit garanti par la constitution, pour "protéger les générations futures" de toute perturbation.

Selon l'association, le phénomène de la violence, de redoublement et de déperdition scolaire sont les résultats des perturbations récurrentes qui marquent le secteur depuis des années, et ce en dépit des efforts déployés par l'Etat.

L'ANPE appelle "le CNAPESTE" à se conformer à la décision de justice et à arrêter la grève
  Publié le : dimanche, 11 février 2018 18:53     Catégorie : Algérie     Lu : 611 foi (s)   Partagez