Installation de la commission de discipline du FLN

Publié le : mercredi, 07 février 2018 11:29   Lu : 407 fois

ALGER - Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbas a annoncé mardi à Alger l'installation d'une commission centrale de discipline, en parachèvement de l'opération d'installation des commissions permanentes prévues par le statut et le règlement intérieur du parti.

En marge de la cérémonie d'installation organisée au siège du parti, M. Ould Abbas a indiqué que sa formation politique "a parachevé l'opération d'installation des cinq commissions du parti", soulignant que leur mission consiste à traiter "les dépassements et dérives relevées lors des dernières élections législatives et locales".

Le SG du FLN a évoqué "l'action menée par des parties au sein du FLN concernant la candidature du président de la République à un cinquième mandat".

"Cette question qui ne peut être tranchée que par le président Bouteflika, n'est pas à l'ordre du jour", a-t-il dit, ajoutant que la direction n'en tient pas compte.

Abordant la supposée "coordination de soutien à la candidature du président Bouteflika pour un cinquième mandat", M. Ould Abbas a souligné qu'elle n'existait réellement.

"Les auteurs de la présumée liste qui aurait annoncé son adhésion à cette coordination ont démenti l'information, à leur tête les deux anciens présidents de l'organe exécutif, Abdelmalek Sellal et Abdelaziz Belkhadem, outre le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja, ainsi que d'anciens ministres et des ministres en exercice", a-t-il ajouté.

M. Ould Abbas a annoncé le "renvoi du membre du comité central et député à l'origine de cette initiative devant le conseil de discipline", allusion faite à Baha Eddine Tliba, affirmant que la direction du parti "l'avait averti, il y a une semaine, de ne pas évoquer la question du 5ème mandat", au sujet de laquelle le SG du Parti avait donné des instructions "interdisant aux membres et élus du Parti d'évoquer cette question".

"Des parties aux desseins occultes veulent déstabiliser l'unité du parti et brouiller les cartes, comme en 2014", affirmant  que la direction du parti "ne le permettra jamais et veillera à la sauvegarde de l'unité du FLN et de l'Algérie", a-t-il soutenu.

Le SG du FLN a indiqué que "5 cas d'infraction au statut et au règlement intérieur du parti ont été examinés. Les auteurs seront présentés prochainement en conseil de discipline.

Installation de la commission de discipline du FLN
  Publié le : mercredi, 07 février 2018 11:29     Catégorie : Algérie     Lu : 407 foi (s)   Partagez