Le président du Conseil de la nation rend hommage au défunt Benaouda 

Publié le : lundi, 05 février 2018 19:15   Lu : 259 fois

ALGER- Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah a rendu hommage au défunt moudjahid Amar Benaouda, décédé lundi à Bruxelles à l'âge de 93 ans, mettant en avant ses qualités et sacrifices durant la Révolution de libération et après l'indépendance du pays.

Dans son message de condoléances adressé à la famille du défunt, M. Bensalah a affirmé que "le nom du moudjahid Benaouda est lié à l'honneur qu'on eu les grands hommes constituant le noyau dur de la lutte armée lorsque le groupe des 22 a proclamé la déclaration du 1er Novembre".

"Si les mots ne suffisent pas pour rendre hommage à la grandeur de ces hommes et dire tout le respect et la reconnaissance qui leur sont dus pour leurs sacrifices au service de la patrie, l'histoire retiendra leurs noms en tant que repères guidant les générations vers l'avenir", a ajouté le président du Conseil de la nation.

Soulignant les qualités du défunt "de la trempe de l'élite pionnière", M. Bensalah a rappelé qu'il "s'est imprégné tout au long de sa jeunesse des luttes du Mouvement national, couronnée par la glorieuse guerre du 1er Novembre pour poursuivre, après l'indépendance, avec le même engagement les différents responsabilités qu'il s'est vu confiées". 

"Témoins des événements et des faits sur lesquelles il a écrit à plusieurs occasions, il était une référence pour les chercheurs sur l'histoire du Mouvement national et de la glorieuse guerre de libération", a rappelé M. Bensalh regrettant "la grande perte d'une source de souvenirs et de témoignages précieux".

Exprimant "la fierté de la terre algérienne d'accueillir la dépouille du moudjahid Amar Benaouda", le président du Conseil de la nation a conclu que "les générations successives retiendront à jamais ce nom", a conclu M. Bensalah.    

De son côté, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a qualifié le défunt moudjahid Amar Benaouda, "d'un des pôles du nationalisme et concepteurs de la lutte armée au sein du groupe historique des 22, qui a déclenché la glorieuse guerre de libération".

Evoquant les importantes étapes du parcours militant du défunt "Si Ammar", le ministre a rappelé qu'il a été l'un des responsables et dirigeants de la wilaya II historique, où il a joué "un rôle éminent" dans plusieurs batailles et attaques militaires dont celles du Nord constantinois le 20 Aout 1955, outre sa participation au congrès de la Soummam, le 20 Aout 1956 avant de poursuivre son combat à l'étranger en qualité de chargé de l'armement et des communications généraux. 

Rappelant sa participation à la délégation chargée des négociations à Evian, le ministre des Moudjahidine a souligné que le défunt "est resté fidèle à ses principes et à son engagement après l'indépendance en se vouant, dans tous les postes et fonctions qu'il a occupé, avec le même dévouement et abnégation à l'édification des institutions de l'Etat algérien indépendant".

Le président du Conseil de la nation rend hommage au défunt Benaouda 
  Publié le : lundi, 05 février 2018 19:15     Catégorie : Algérie     Lu : 259 foi (s)   Partagez