La ministre de l’éducation recevra lundi le bureau du CNAPESTE de Béjaïa

Publié le : lundi, 05 février 2018 08:01   Lu : 1458 fois
La ministre de l’éducation recevra lundi le bureau du CNAPESTE de Béjaïa
Photo APS Archivdes

TIZI-OUZOU - La ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit recevra lundi les représentants du bureau de wilaya de Béjaïa du CNAPESTE pour tenter de trouver des solutions qui mettraient fin à la grève dans cette willaya.

Nouria Benghebrit qui a animé une conférence de presse dimanche à Ain El Hammam, en marge de sa visite de deux jours, entamée samedi, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a affirmé sa disponibilité à rencontrer les représentants de la wilaya de Béjaïa de ce syndicat, car, a-t-elle précisé, ce n’est pas le bureau local qui a lancé la grève illimitée dans le secteur de l’éducation.


Lire aussi: Grève du Cnapeste- ANPE: appel à un dialogue "constructif"pour éviter l'irréparable


Ce que j’ai refusé a-t-elle précisé, c’est de recevoir les représentants du bureau national de ce syndicat initiateur de l’arrêt de travail illimité qui a débuté le 30 janvier dernier tant que cette grève qui est anti réglementaire n’a pas été levée, a-t-elle souligné.

Mme Benghebrit a observé que le taux de suivi de cette grève illimitée est en continuelle baisse depuis le 30 janvier et il a encore baissé dimanche comparativement à jeudi dernier, cela est le signe d’une prise de conscience de la part des enseignants que je remercie, a-t-elle poursuivie en ajoutant que l’intérêt de l’élève doit primer sur tout autre considération.

L’école algérienne a besoin d’être protégée, a souligné la ministre qui a appelé à la conjugaison de tous les efforts tout en rassurant que son département veille à régler dans le cadre de ses prérogatives tous les problèmes socio professionnels du secteur de l’éducation.

Interrogée sur la rencontre interne avec les partenaires sociaux qu’elle avait tenue la veille au soir au siège de la wilaya, Mme Benghebrit a indiqué que celle-ci a été marquée des questions et des propositions extrêmement intéressantes.   "Je vais étudier ces propositions et préoccupations avec mes équipes au niveau du ministère pour y apporter des solutions" a-t-elle ajouté en regrettant l’absence à cette rencontre du coordinateur de wilaya du CNAPESTE en dépit de l’invitation qui lui a été adressée par le directeur locale de l’éducation.


Lire aussi: Grève du CNAPESTE: satisfaction de toutes les revendications relevant de la compétence du ministère de l'Education


A une question sur les ponctions sur les salaires des enseignants grévistes et la révocation des grévistes après la procédure légale, la ministre a rappelé qu’il s’agit de mesures réglementaires prévue par la loi. Nous suivons les aspects juridiques, et en ce qui nous concerne du moment que la justice a déclaré la grève du CNAPESTE illégale et a tranché pour la reprise des cours, nous sommes tenus d’appliquer la loi, a-t-elle expliqué.

Mme Benghebrit souligné que la préoccupation de son département face à cette grève illimitée qui perturbe l’élève, est la continuité des cours d’où l’instruction donné par son département aux directeurs d’établissements de procéder au remplacement provisoire des grévistes, relevant qu’il n y a aucun établissements scolaire qui est totalement paralysé par cette grève.

Abordant la situation de son secteur à Tizi-Ouzou la ministre a salué "la disponibilité et l'engagement des cadres ( chefs d’établissements et inspecteurs de l’éducation) de cette wilaya, ce qui explique le fait quelle occupe toujours là première place en terme de taux de réussite aux examens de fin de cycles, des résultats qui sont aussi le fruit d'une importante cohésion entre les élus, la société civile et l'administration".

Toutefois, le défi pour cette wilaya, a-t-elle ajouté, est d'entrer dans l'excellence pour améliorer la qualité soutenant que tout l'encadrement est conscient de ce défi.


Lire aussi: Syndicats: la grève du CNAPESTE "injustifiée"


Revenant sur le concours Aqlam Biladi (plume de mon pays), elle a précisé que ce concours sera lancé le 8 avril prochain, les résultats seront annoncés le 5 juillet et les lauréats qui seront au nombre de 18 et non 10 comme annoncé précédemment, soit six du cycle primaires, six du moyen et six du secondaire, seront récompensés le 1 novembre prochain en marge du Salon international du livre d’Alger (SILA).

La ministre de l’éducation recevra lundi le bureau du CNAPESTE de Béjaïa
  Publié le : lundi, 05 février 2018 08:01     Catégorie : Algérie     Lu : 1458 foi (s)   Partagez