Menu principal

Menu principal

Les élus FLN doivent être à l’écoute des citoyens et respecter leurs engagements électoraux (Ould Abbès)

Publié le : samedi, 03 février 2018 18:48   Lu : 152 fois

AIN TEMOUCHENT - Le secrétaire général du parti du FLN, Djamel Ould Abbès, a souligné, samedi, dans la wilaya d’Aïn Témouchent, la nécessité pour les élus d’être à l’écoute des citoyens, de respecter leurs engagements électoraux et de régler les problèmes de leurs administrés.

Présidant dans la commune de Hammam Bouhadjar, une rencontre régionale des élus FLN des APC et APW des wilayas d’Ain Témouchent, Saida, Sidi Bel Abbès, Oran et Tlemcen, Djamel Ould Abbès a mis l’accent sur la nécessité de préserver la confiance placée en ces élus, d’être à l’écoute des citoyens, de respecter les engagements électoraux faits devant les citoyens et régler leurs problèmes.

A cette occasion, le SG du FLN a mis en exergue le rôle de l’APC qu’il a qualifié de fondamental et souligné la nécessité de rester fidèle aux citoyens durant les cinq années du mandat électoral.Ould Abbes a appelé à "adopter le langage de la vérité et faire preuve de crédibilité devant les citoyens en donnant un sens réel aux principes de fraternité, de solidarité et d’écoute."

Le SG du FLN a rappelé que grâce au discours de crédibilité adopté par son parti, le taux de participation est passé de 35 % lors des élections législatives et à 47 % lors des locales du 23 novembre dernier. "L’année 2017 a été celle de la victoire du parti FLN", a-t-il souligné.

Djamel Ould Abbes a exprimé sa fierté devant les réalisations accomplies de 1999 à ce jour, rappelant que "le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, est le président du FLN. Nous sommes fiers de ce qui a été réalisé et le FLN restera toujours avec le chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika", a-t-il affirmé.

Lors d’une conférence de presse, animée en marge de cette rencontre, le SG du FLN a rappelé la mise en place de comités de wilayas de son parti chargés d’inventorier et d’évaluer les réalisations enregistrées localement depuis 1999 à ce jour. 

Il a indiqué que l’Etat a débloqué une enveloppe de 100 milliards DA pour financer des plans communaux de développement (PCD) et 150 milliards DA pour le Fonds de développement des Hauts plateaux et 85 milliards DA pour le fonds du sud. Dans ce sens, il a appelé les élus à recenser avec précision ce qui a été réalisé depuis 1999 et exprimer leurs besoins pour les inscrire aux programmes de développement.

S’agissant des grèves déclenchées dernièrement dans plusieurs secteurs, le SG du FLN a prôné le règlement des problèmes par "le dialogue et les négociations, même si la grève est un droit constitutionnel."

Djamel Ould Abbès a, par ailleurs, annoncé la tenue d’une session ordinaire du comité central du FLN le 19 mars prochain, appelant les élus et les cadres du parti à faire des propositions à ajouter à l’ordre du jour des travaux du comité central.

Les travaux de cette conférence régionale des élus FLN ont été marqués par la projection d’un documentaire sur les principales réalisations concrétisées à la faveur du programme du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, durant la période allant de 1999 à 2008. 

Djamel Ould Abbès a annoncé qu’un deuxième documentaire similaire est en cours d’élaboration pour aborder la période d’après 2008.

Les élus FLN doivent être à l’écoute des citoyens et respecter leurs engagements électoraux (Ould Abbès)
  Publié le : samedi, 03 février 2018 18:48     Catégorie : Algérie     Lu : 152 foi (s)   Partagez