Menu principal

Menu principal

Evolution des négociations entre l’Algérie et la France sur les dossiers de mémoire 

Publié le : mardi, 30 janvier 2018 11:26   Lu : 150 fois
Evolution des négociations entre l’Algérie et la France sur les dossiers de mémoire 

TIARET- Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a affirmé, lundi à Tiaret, que les négociations entre les parties algérienne et française à propos des dossiers de la mémoire nationale algérienne sont à un stade avancé.

Lors d'un point de presse dans le cadre de sa visite d’inspection dans la wilaya, le ministre a souligné que ces négociations ont atteint un état d'avancement appréciable, annonçant des rencontres entre les délégations algérienne et française après l’achèvement de la préparation des dossiers. 

Les déclarations des autorités françaises sont très rassurantes et il est attendu le traitement de ces dossiers par des spécialistes des deux pays, a-t-il déclaré.

Tayeb Zitouni a également signalé le lancement, dernièrement lors d’une réunion au niveau du ministère des Affaires étrangères avec le ministère des Moudjahidine, des procédures d'élaboration du contenu des dossiers concernant les disparus, les essais nucléaires au Sahara algérien, la  récupération des crânes de chouhada et des archives nationales.

Il a indiqué que l’Algérie présentera deux dossiers concernant les essais nucléaires au sahara algérien durant la période coloniale. Le premier dossier concerne l’indemnisation des victimes après que la proposition française d’appliquer la loi Morin n’a pas permis d’indemniser les victimes. Le deuxième concerne les indemnisations des dégâts environnementaux provoqués par les radiations nucléaire dans tout le sahara et son extension au nord du sahara.


Lire aussi: L'Algérie demande officiellement à la France la restitution des crânes de ses résistants et des archives


En outre, le ministre a fait savoir que la partie française prépare une loi qui permettra aux  autorités algériennes de récupérer les crânes de chouhada, soulignant que les dossiers soulevés sont complexes et sensibles nécessitant une persévérance dans les positions de l'Etat algérien et ses revendications légitimes afin de parvenir à des résultats à la hauteur des aspirations du peuple algérien concernant l’aspect historique.

Par ailleurs, M. Zitouni a indiqué que son département a chargé les instances concernées au niveau de chaque wilaya pour réaliser un film documentaire historique sur la guerre de libération dans la wilaya, en plus des missions confiées au Centre national de recherche sur le mouvement national et la révolution du 1er novembre 1954 pour la réalisation de documentaires et de longs métrages et enregistrer des témoignages vivants en collaboration avec le ministère des Moudjahidine, le Musée national du Moudjahid et les services concernés de la wilaya et centraux en consacrant des festivals et des manifestations à ces oeuvres sur l’histoire de la glorieuse révolution.

Le ministre a ajouté que toutes les statistiques relatives aux chouhada et moudjahidine, aux chefs de la révolution, aux concentrations, aux centres de torture, aux maisons et aux grottes où ont été tenues des réunions de la révolution et aux sites historiques et de mémoire sont mis au point et que le ministère de tutelle a consacré de grandes sommes pour leur restauration et leur réhabilitation, sur son budget ou dans le cadre de montage financier avec ministères et inter-wilayas et communes.

Tayeb Zitouni a présidé, dans la wilaya de Tiaret, un premier colloque national sur la guerre de libération nationale dans la poésie populaire, organisé par le ministère des Moudjahidine. 


Lire aussi: Algérie-France: une véritable avancée dans la coopération mémorielle


Au siège de la direction des moudjahidine, il a insisté sur la décentralisation du traitement des dossiers de moudjahidine et ayants droit et leur prise en charge totale au niveau des wilayas après la numérisation dont a bénéficié le ministère à travers le raccordement électronique entre wilayas disposant des documents via un système numérique, afin d'épargner à la famille révolutionnaire les déplacements au siège du ministère.

Le ministre a présidé des cérémonies de baptisation de l’hôpital de jour au chef-lieu de wilaya au nom du chahid Kamel Bouchenafa dit Berrabah.

Il s’est rendu aussi à Sougueur pour rendre visite au moudjahid et un des chefs de la wilaya historique V, Abdelkader Bennemou.

Le programme de la visite du ministre prévoit un récital poétique à la maison de la culture "Ali Maachi" de Tiaret, la présentation d'une opérette sur le poète chahid Hadj Hamdi Arslane par le théâtre régional de Médéa et une cérémonie en l'honneur des participants au colloque sur la guerre de libération nationale dans la poésie populaire.  

Dernière modification le : mardi, 30 janvier 2018 11:33
Evolution des négociations entre l’Algérie et la France sur les dossiers de mémoire 
  Publié le : mardi, 30 janvier 2018 11:26     Catégorie : Algérie     Lu : 150 foi (s)   Partagez