Le chahid Didouche Mourad portait un projet national d’émancipation

Publié le : jeudi, 18 janvier 2018 18:46   Lu : 711 fois

CONSTANTINE - Les participants à la conférence organisée jeudi, à Constantine sur la vie du chahid Didouche Mourad (1927-1955) à l’occasion du 63ème anniversaire de sa mort, ont assuré que ce héros menait "un combat national au sein d’un projet d’émancipation de l’Algérie et des  algériens du joug colonial".

Chef de la wilaya 2 historique, Didouche était un membre actif du Comité révolutionnaire pour l’union et l’action (CRUA) et membre du groupe des 6 historiques ayant préparé le déclenchement de la Révolution libératrice du 1er novembre 1954, a soutenu Ahmed Manghour, chercheur à l’université de Skikda, dans sa conférence à l'occasion de cette rencontre tenue à la maison de la culture Malek Haddad.

Professeur d’histoire à l’université des sciences islamiques, Emir Abdelkader de Constantine, Allaoua Amara a indiqué que Didouche Mourad,  surnommé "Abdelkader" circulait avec plusieurs fausses identités pour échapper à la police coloniale et, avant sa mort, il travaillait à restructurer la Révolution dans les deux régions de Souk Ahras et Annaba.

Se basant sur des documents inédits, l’intervenant a présenté une photographie des chefs du Nord-constantinois prise juste après la bataille d’Oued Boukarkar et a plaidé à l’intensification des recherches sur les biographies des chefs locaux de la Révolution pour enrichir l’archive national de la révolution et le placer à la disposition des étudiants et chercheurs.

Cette conférence intitulée "Itinéraire d’un chef" a été initiée conjointement par le ministère des Moudjahidine et le Centre national d’étude et de recherche sur le mouvement national et la Révolution du 1er novembre 1954.

Le chahid Didouche Mourad portait un projet national d’émancipation
  Publié le : jeudi, 18 janvier 2018 18:46     Catégorie : Algérie     Lu : 711 foi (s)   Partagez