Le lycée des mathématiques en Algérie, une expérience "pionnière" dans le monde arabe

Publié le : mercredi, 17 janvier 2018 11:23   Lu : 933 fois
Le lycée des mathématiques en Algérie, une expérience "pionnière" dans le monde arabe

ALGER- Le Directeur général de l'Organisation arabe de l'éducation, de la culture et des sciences (ALECSO), Saud Hilal Al-Harbi, a affirmé mardi à Alger, que l'Algérie était le premier pays dans le monde arabe à disposer d'un lycée de mathématiques, soulignant qu'il présentera cette expérience pionnière pour son application dans les pays de la région.

Dans une déclaration à la presse en marge d'une réunion avec la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit et les commissions techniques, M. Al-Harbi a précisé que la création du lycée des mathématiques en Algérie est une expérience pionnière. "Je la présenterai aux pays arabes pour son  application selon les capacités de chaque pays", a-t-il ajouté.

Le Directeur général de l'Alesco a souligné que l'expérience algérienne est "grandiose", souhaitant voir ses fruits à l'avenir.

Il a déclaré que l'objectif de sa visite de trois jours en Algérie est de renforcer les moyens de coopération bilatérale et de bénéficier de l'expérience algérienne dans différents domaines.

Il a par ailleurs souligné que la nation arabe a la chance d'avoir "un leader de la trempe du président Bouteflika qui a su préserver son équilibre", indiquant dans ce sens que l'Algérie a de nombreuses expériences notamment en matière de lutte contre le terrorisme, un phénomène qui a freiné les plans de développement dans plusieurs pays arabes".

Pour sa part, la ministre de l'Education nationale a déclaré que l'objectif de cette visite est de "consolider les relations entre l'Algérie et l'organisation arabe", ajoutant que l'Algérie est le premier pays dans lequel s'est rendu le directeur général de l'Alesco après son élection en août 2017.


Lire aussi: L’utilisation des mathématiques dans différents domaines d’activités soulignée à Adrar


Elle a précisé que la réunion d'aujourd'hui est une occasion, pour les commissions techniques, de présenter plusieurs projets, dont celui qui s'inscrit dans la cadre de la proposition faite par l'Algérie concernant l'institution d'une journée internationale du "vivre ensemble en paix".

                                                                                                                

Dans son allocution d'ouverture de la réunion, la ministre a indiqué que la visite de M. Al-Harbi se veut également une opportunité pour consolider, une fois encore, les liens entre l'Algérie et le Koweït, rappelant que le président Bouteflika n'a ménagé aucun effort depuis son élection en vue de créer un climat empreint de quiétude et de stabilité sociale, grâce à "ses démarches visant le renforcement du sentiment d'appartenance à la patrie et la préservation de l'unité et de l'intégrité territoriales, à travers la politique de la Concorde civile, puis de la Réconciliation nationale, qui a  permis de faire face aux phénomènes de la violence et du terrorisme".

Elle a ajouté qu'au regard de la tragédie qu'elle a vécue pendant plus de 10 ans, l'Algérie "a oeuvré, plus que jamais, à renforcer la référence de l'identité de son peuple, à consacrer l'identité nationale dans sa triple composante islamique, arabe et amazighe".

Le lycée des mathématiques en Algérie, une expérience "pionnière" dans le monde arabe
  Publié le : mercredi, 17 janvier 2018 11:23     Catégorie : Algérie     Lu : 933 foi (s)   Partagez