La femme arabe "n'est plus écartée" des sphères de décision

Publié le : dimanche, 31 décembre 2017 19:08   Lu : 385 fois
La femme arabe "n'est plus écartée" des sphères de décision
Photo APS Archives

ALGER - La ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati, a indiqué que la femme arabe "n'est plus écartée des sphères de décision" à la faveur du soutien et de l'appui qu'elle trouve auprès des Gouvernements arabes, indique un communiqué du ministère.

Au terme des travaux du 3e Congrès sur la femme et la responsabilité sociale dans les Etats arabes, vendredi à Doha (Qatar), Mme Zerouati a mis  en avant le soutien accordé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à la femme algérienne, héritière des moudjahidate pour lui permettre de renforcer sa présence dans les institutions de l'Etat et d'apporter une valeur ajoutée à la société.


Lire aussi: Les efforts de l'Algérie en matière d'autonomisation de la femme soulignés à Amman


La femme algérienne a pu accéder à des postes de responsabilité sensibles et complexes grâce à ses aptitudes et à ses compétences, a ajouté la  ministre.

Mme Zerouati a, par ailleurs, souligné que la médaille de la femme et de la responsabilité sociale qui lui a été décernée lors du congrès, l'incite à consentir davantage d'efforts pour honorer ses engagements en tant que femme envers sa société et en tant que ministre face à ses responsabilités  officielles.


Lire aussi: Droits de la femme: L'Algérie peut être un pays phare


Le Congrès sur la femme et la responsabilité sociale a permis aux participants d'échanger leurs idées et leurs expériences sur le leadership féminin, a précisé la ministre, soulignant que grâce à ses capacités, la femme arabe a pu atteindre des postes de direction et de leadership dans des sociétés pourtant conservatrices.

Les participants ont recommandé la création d'un Réseau arabe de la femme en matière de responsabilité sociale sous la supervision du Centre de la  femme pour la responsabilité sociale, la création d'un fonds pour l'autonomisation professionnelle de la femme et l'organisation de rencontres professionnelles à même de contribuer à l'autonomisation de la femme arabe.

La femme arabe "n'est plus écartée" des sphères de décision
  Publié le : dimanche, 31 décembre 2017 19:08     Catégorie : Algérie     Lu : 385 foi (s)   Partagez