Yennayer journée chômée et payée: le HCA salue la décision du Président Bouteflika

Publié le : jeudi, 28 décembre 2017 16:22   Lu : 508 fois
Le Secrétaire général du Haut Commissariat à l'Amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad
Le Secrétaire général du Haut Commissariat à l'Amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad APS PHOTOS

ALGER- Le Secrétaire général du Haut Commissariat à l'Amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, a salué jeudi à Alger la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, consacrant la fête de l'an amazigh, Yennayer, journée chômée et payée dès le 12 janvier 2018, considérant qu'elle contribue à la consolidation de la cohésion nationale.

"Nous saluons cette mesure et nous rendons hommage au Président Abdelaziz Bouteflika pour sa décision annoncée mercredi en Conseil des ministres, à travers laquelle il réaffirme, encore une fois, qu'il est toujours au rendez-vous avec l'Histoire, porteur d'une vision d'avenir au service de la  stabilité du pays et de l'unité nationale", a déclaré M. Assad à l'ouverture d'une cérémonie d'émission d'un timbre postal à l'effigie de l'écrivain algérien Mouloud Mammeri.

Il a, dans ce sens, considéré l'officialisation de Yennayer comme "un saut qualitatif pour la consolidation de la cohésion de la société algérienne" et "une motivation supplémentaire pour la poursuite des efforts dans le sens de la généralisation graduelle de la langue amazighe à travers l'ensemble du territoire national".

Rappelant que cette décision intervient une année après la constitutionnalisation de tamazight comme langue nationale et officielle, il a souligné que "pour la première fois depuis le recouvrement de l'indépendance nationale, Yennayer sera célébrée de manière officielle en Algérie", tout en se félicitant que le HCA soit "un des acteurs impliqués dans les festivités commémoratives de cette journée".

Le Secrétaire général du HCA a fait savoir, en outre, que les festivités de célébration de Yennayer débuteront le 6 janvier prochain à partir de la Vallée du M'Zab (Ghardaïa), se poursuivront à Oran et Annaba les 9 et 11 janvier et s'achèveront à Touggourt (Ouargla) le 19 du même mois. D'autres cérémonies sont également prévues dans d'autres wilayas du pays, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Assad a indiqué que les efforts se poursuivent toujours en vue d'élaborer le projet de loi organique portant création d'une académie de la langue amazighe, conformément aux orientations données en ce sens par le président de la République.


Lire aussi: 2018, année de la célébration du patrimoine culturel amazigh


A ce propos, le premier responsable du HCA a émis le vœu de voir cette future Académie "réunir toutes les compétences en relation avec la langue et la culture amazighes".

M. Assad a, par la même occasion, salué la coopération entretenue depuis une année entre son institution et le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, rappelant les différents projets concrétisés dans le sens de la promotion de la langue et de culture amazighes.

Il a également rappelé la concertation établie avec le ministère de  l'Education nationale à l'effet de généraliser l'enseignement de tamazight  à travers le territoire national.

"L'Algérie s'est réconciliée avec son identité et son histoire à travers plusieurs étapes, la première étant la décision historique prise en 2002 par le Président Bouteflika consacrant le caractère national de la langue amazighe", a-t-il conclu.

Yennayer journée chômée et payée: le HCA salue la décision du Président Bouteflika
  Publié le : jeudi, 28 décembre 2017 16:22     Catégorie : Algérie     Lu : 508 foi (s)   Partagez