Menu principal

Menu principal

Ferhat Abbas, un homme d’exception qui avait le courage de ses idées

Publié le : lundi, 25 décembre 2017 09:24   Lu : 295 fois
Ferhat Abbas, un homme d’exception qui avait le courage de ses idées

JIJEL - Les participants au 3ème colloque national sur Ferhat Abbas (1899-1985), ouvert dimanche à Jijel, ont souligné que le premier président du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) était "un homme d’exception qui avait le courage de ses idées".

Dans sa communication intitulée : "L’évolution intellectuelle du discours de Ferhat Abbas", le  journaliste et chercheur en histoire, Mohammed Abbas, a évoqué le parcours politique et intellectuel de l’homme de l’Etat, soulignant que Ferhat Abbas était "l'humaniste convaincu", qui avait consacré sa vie à la cause nationale et œuvré pour délivrer le peuple du joug colonial.


Lire aussi: 11 décembre 1960: une réponse au plan de De Gaulle visant à étouffer la Guerre de libération


Le conférencier est également revenu sur le rôle de la diplomatie du GPRA sous la houlette de feu Ferhat Abbas, attestant que le premier président du Gouvernement provisoire avait œuvré pour faire connaître la cause algérienne à travers ses nombreuses visites en Chine et en Amérique latine.

"Ces visites ont contribué à rallier plusieurs pays à la cause algérienne", a-t-il relevé.

A l’ouverture du 3ème colloque national sur Ferhat Abbas à la maison de la culture "Omar Oussedik", un  film documentaire sur cette figure emblématique du nationalisme algérien, pharmacien de son état, a été présenté à l'assistance, qui comptait des autorités locales, de représentants de la société civile et des membres de la famille Abbas de Jijel et d’Alger.

Réalisé par le journaliste Khalil Hadena, le documentaire, réalisé d'après des témoignages d’anciens militants de l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) et des membres de la famille Abbas, a donné un aperçu historique sur le rôle de l’enfant de Taher dans la vie politique nationale durant les années 1930 notamment et son mandat en tant que délégué de la région de Sétif.


Lire aussi: 17 octobre 1961: une répression particulièrement violente occultée par les médias français


Un hommage a été rendu à cette occasion au fils du défunt Ferhat Abbas, Halim, avant l’inauguration, par les autorités locales, d’une exposition-photos, d'objets personnels et d'ouvrages de Ferhat Abbas.

Plusieurs communications évoquant le parcours de Ferhat Abbas ont été présentées lors de cette rencontre organisée en collaboration avec l’université "Mohamed-Seddik Benyahia" de Jijel, la direction de la jeunesse et des sports, la direction des Moudjahidine et l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), sous le thème : "Ferhat Abbas, le militant calme et le moudjahid symbole".

Diplômé d'un doctorat en pharmacie en 1933, Ferhat Abbas est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont "La nuit coloniale", "Autopsie d’une guerre", "Le jeune algérien" et "Demain se lèvera le jour".

Ferhat Abbas, un homme d’exception qui avait le courage de ses idées
  Publié le : lundi, 25 décembre 2017 09:24     Catégorie : Algérie     Lu : 295 foi (s)   Partagez