Menu principal

Menu principal

Statut d'El-Qods occupée: des milliers d'Algériens dénoncent une décision "provocatrice"

Publié le : samedi, 16 décembre 2017 19:04   Lu : 552 fois
Statut d'El-Qods occupée: des milliers d'Algériens dénoncent une décision "provocatrice"
Photo APS

 

ALGER - Des milliers de citoyens et de représentants de la classe politique et du mouvement associatif ont dénoncé, samedi à Alger, lors d'un rassemblement de solidarité, organisé à la Coupole du complexe sportif Mohamed Boudiaf (ALGER), la décision "inique et provocatrice" de l'administration américaine de transférer son ambassade à la ville occupée d'El-Qods, réitérant leur plein soutien à "la cause palestinienne juste et au droit du peuple palestinien à un Etat indépendant avec El-Qods pour capitale".

Outre les milliers de citoyens venus des différentes communes d'Alger et des wilayas avoisinantes, le rassemblement a eu lieu en présence de représentants de partis politiques, de parlementaires, d'élus locaux d'Alger et de centaines d'acteurs du mouvements associatif représentant les moudjahidine (ONM), les enfants de chouhada (ONEC), les étudiants, les sections de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) dans les différentes entreprises nationales, l'Union nationale des paysans algériens (UNPA), l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), l'Union nationale des femmes algériennes (UNFA), l'organisation nationale des victimes du terrorisme (ONVT), la coordination nationale des associations de soutien au programme du président de la République, les Scouts musulmans algériens (SMA), des dizaines d'associations culturelles, artistiques et sportives, outre des représentants de l'ambassade de Palestine à Alger.

Les participants à ce rassemblement ont brandi des banderoles et scandé des slogans soutenant la cause palestinienne et dénonçant l'occupation israélienne, à l'instar de "mort à Israël", "non à la décision de Trump" et "l'Algérie avec la Palestine qu'elle ait tort ou raison".


Lire aussi : Transfert de l'ambassade américaine à El-Qods: La condamnation de l'Algérie réitérée


A cette occasion, les participants ont suivi la projection d'un film documentaire sur le soutien historique de l'Algérie à la cause palestinienne au niveau international et lors de l'Assemblée générale de l'ONU de 1974, présidait par le ministre algérien des affaires étrangères à l'époque, le président Abdelaziz Bouteflika, outre les plaidoiries de l'Algérie pour la légalité internationale et pour le droit du peuple palestinien à un Etat indépendant avec El-Qods pour capitale lors de différentes rencontres continentales, régionales et internationales .

Prononçant une allocution au nom de tous les participants, le membre de l'APC d'Alger, M. Mohamed Dilmi a affirmé que 

cette manifestation était un message adressé aux habitants de la ville sainte d'El-Qods qui se battent pour leur cause juste, précisant que le peuple algérien, digne héritier des chouhada et moudjahidine de révolution nationale, "ne trahira" jamais la cause palestinienne et la soutiendra toujours.

"L'Algérie, peuple et gouvernement, rejette catégoriquement la décision américaine qui fera basculer la région dans l'enfer de la guerre et de l'instabilité", a-t-il estimé, affirmant que "toutes les composantes du peuple algérien s'adressent d'une seule voix au président américain pour lui dire que sa décision ne représentait pas la légalité internationale".

Prenant la parole, la moudjahida et membre du Conseil de la nation, Louisette Ighilahriz a dénoncé les tentatives visant à effacer l'identité palestinienne, précisant que le rassemblement d'aujourd'hui "est la preuve que la Palestine ne tombera pas et que l'Algérie restera toujours aux côtés du peuple palestinien qui lutte pour la liberté et l'indépendance".

Le secrétaire de wilaya de l'ONM, Mahmoud Larbadji a indiqué qu'El-Qods demeurera une ville arabe et musulmane, tel que le revendiquent les Palestiniens et les Algériens, dénonçant "la trahison par certaines parties envers la cause palestinienne en tant que cause centrale".

Le commandant général des SMA, Mohamed Bouallag a dit que le rassemblement d'aujourd'hui intervenait en consécration du serment fait aux chouhada de l'Algérie, qualifiant la décision américaine de "stupide" et insistant que sur le fait que la question palestinienne "demeure toujours notre cause centrale et figure parmi nos principales priorités".


Lire aussi : El-Qods: la décision américaine, une violation grave de la légalité internationale


Pour le secrétaire général de l'Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC), a affirmé que cette cause (palestinienne) "est une question d'honneur pour le peuple algérien qui la défendra toujours comme il a défendu sa souveraineté nationale contre l'occupation française".

La secrétaire générale de l'UNFA, Nouria Hafsi a précisé que le soutien du peuple algérien à la Palestine "est un message clair adressé au monde entier que l'Algérie refuse l'injustice et défend les causes justes", conformément à la légalité  internationale et aux chartes et résolutions onusiennes, appelant les Algériennes à continuer à dénoncer la décision américaine jusqu'à son retrait définitif.

Le secrétaire général de l'UNPA, Mohamed Alioui a appelé à "un soutien indéfectible de la nation arabo-musulmane aux Palestiniens en vue d'annuler la décision américaine".

Le membre du bureau politique du parti du Front de libération nationale (FLN), Sadek Bouguettaia a qualifié la décision du président américain de "provocatrice", soulignant que son parti rejette cette décision "inique" d'où la nécessité d'un resserrement des rangs palestiniens.

Le représentant du parti du Rassemblement national démocratique (RND), Ferhat Chabekh a indiqué, pour sa part, que "la ville d'El-Qods restera la capitale de la Palestine", affirmant que "l'Algérie, peuple et gouvernement, ne trahira jamais la ville sainte d'El-Qods".


Lire aussi : Statut d’El-Qods: la décision de Trump, une "violation flagrante" de la légalité internationale


Présent à ce rassemblement, le chargé d'affaires auprès de l'ambassade de Palestine à Alger, Bachir Abou Hattab a remercié l'Algérie pour "son soutien absolu" pour la Palestine et son peuple qui vit "l'enfer car refusant la défaite et la soumission", citant les différentes manifestations du soutien algérien à la cause palestinienne notamment lors de l'Assemblée générale de l'ONU de 1974. "Le peuple palestinien n'oubliera jamais le soutien de l'Algérie qui demeure à ses côtés", a-t-il soutenu.

L'ancien chef du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem a affirmé que "ce rassemblement populaire est un renouvellement du serment fait à la cause palestinienne", ajoutant que "l'indépendance de l'Algérie ne sera complète qu'après l'indépendance de la Palestine".

Les services du Premier ministre avaient décidé mardi dernier dans un communiqué de mettre, ce samedi, la salle de la Couple du complexe sportif Mohamed Boudiaf à Alger à la disposition des associations, partis politiques, et citoyens désirant y tenir un rassemblement de solidarité avec la cause palestinienne" et ce "à l'effet de permettre à la population de la capitale de s'exprimer sur cette question dans le respect de la réglementation interdisant les marches à travers Alger".

"En parallèle, les autres wilayas répondront favorablement à toute demande locale de tenir d'autres rassemblements de soutien à la cause du peuple palestinien frère", avait ajouté la même source. 

"Fidèle à sa noble tradition d'engagement pour la cause palestinienne qu'il considère être la sienne, le peuple algérien exprime, avec ferveur et par diverses voies, sa condamnation et son rejet de la prétention à considérer El-Qods El Charif capitale de l'occupant israélien", avait souligné le communiqué.

Tout en rappelant que l'Algérie a officiellement dénoncé la décision américaine considérant El-Qods comme capitale de l'occupant israélien, en violation des résolutions pertinentes des Nations unies, la même source avait souligné que cette position s'inscrivait "en droite ligne avec l'engagement constant de notre pays aux côtés du peuple palestinien pour l'édification de son Etat indépendant et souverain avec El-Qods pour capitale".

Media

Statut d'El-Qods occupée: des milliers d'Algériens dénoncent une décision "provocatrice"
  Publié le : samedi, 16 décembre 2017 19:04     Catégorie : Algérie     Lu : 552 foi (s)   Partagez