Menu principal

Menu principal

CSLA : plus d’ efforts pour mettre la langue arabe au diapason des progrès technologiques

Publié le : vendredi, 15 décembre 2017 13:05   Lu : 220 fois
CSLA : plus d’ efforts pour mettre la langue arabe au diapason des progrès technologiques

ALGER- Le président du Conseil supérieur de la langue arabe (CSLA), Salah Belaid a appelé, jeudi à Alger, à l'intensification des efforts en vue de mettre la langue arabe au diapason des progrès technologiques récents, et ce à l'occasion de la célébration par l'Unesco de la journée mondiale de la langue arabe, coïncidant avec le 18 décembre de chaque année.

"Nous devons fournir davantage d'efforts en vue de réaliser un saut qualitatif dans la langue arabe, de lui permettre d'occuper une plce de choix dans le domaine des sciences et des technologies et d'exploiter les outils de traduction afin de transferer le  savoir et les connaissances dont elle a grandement besoin", a-t-il indiqué dans une lettre lu en son nom par M. Abdelmadjid Bendaoud lors d'une journée d'étude organisée à cette occasion.

"Il faut trouver des solutions pour un meilleur usage de la langue arabe et le développement de son emploi, afin de préserver notre identité culturelle", a-t-il estimé.

Par ailleurs, le ministre de la communication a mis en exergue, dans une allocution lue en son nom par Mme Hassiba Houassi, l'utilisation croissante de l'internet lors de la dernière décennie, avec plus de 60 millions d'internautes arabes, soulignant que "la langue arabe qui a résisté aux crises, aux campagnes de dénaturation et aux différents défis, vit aujourd'hui à l'ère des nouvelles technologies et fait face à la mondialisation".


Lire aussi: Ministère de la Communication-HCLA: veiller à ce que la langue arabe soit "indemne d'incorrections"


Dans ce contexte, il a indiqué que "l'informatisation de la langue arabe est une mission civilisationnelle à même de préserver cette langue et d'assurer son développement constant", appelant tout un chacun à contribuer à la promotion de la langue arabe à l'ère numérique et ce qu'elle implique comme nouvelles techniques d'expression, d'enrichissement de son contenu, de traitement de la réalité de la traduction automatique et d'invention de nouveaux termes et dérivés.

Il a rappelé que la célébration de la journée mondiale de la langue arabe, le 18 décembre, est une nouvelle reconnaissance au niveau international de la langue arabe et de son histoire à travers les temps, comme étant une langue porteuse d'un riche patrimoine dans les différents domaines du  savoir.

Le conseiller culturel, Fahd Brahim El Amidi a estimé, dans une allocution lu au nom de l'ambassade saoudien à Alger, que son pays ne ménage aucun effort en vue d'oeuvrer à la promotion et au développement de la langue arabe dans tous les pays notamment non arabophones, citant la réalisation de plusieurs projets à cet effet dans les domaines de l'impression, de l'édition, de l'écriture et de la distribution.

La journée d'étude a enregistré plusieurs interventions scientifiques d'universitaires, portant essentiellement sur les moyens de l'emploi et de l'usage quotidien de la langue arabe dans tous les domaines pour aboutir à la production du savoir et relever les défis de la mondialisation".  

CSLA : plus d’ efforts pour mettre la langue arabe au diapason des progrès technologiques
  Publié le : vendredi, 15 décembre 2017 13:05     Catégorie : Algérie     Lu : 220 foi (s)   Partagez