Le défi du HCA est de parvenir à une généralisation "graduelle" de Tamazight 

Publié le : lundi, 11 décembre 2017 16:28   Lu : 740 fois
Le défi du HCA est de parvenir à une généralisation "graduelle" de Tamazight 

ALGER- Le défi du Haut commissariat à l'Amazighité (HCA) est de parvenir à une généralisation "graduelle" du Tamazight, actuellement enseignée dans 37 wilayas, en concertation avec le ministère de l'Education nationale, a indiqué lundi à Alger le secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad, relevant une "nette progression" du contingent des enseignants.

Intervenant sur les ondes de la chaine III de la Radio algérienne, M. Assad a indiqué que "le défi du HCA est de parvenir à une généralisation graduelle de Tamazight, qui est enseignée actuellement dans 37 wilayas, en concertation avec le ministère de l'Education nationale", relevant une "nette progression" du contingent des enseignants et l'existence de 600.000 apprenants à travers le territoire national.

M. Assad a souligné, en outre, la nécessité de prendre en charge cette ressource humaine en lui assurant "un bon encadrement, consacrer plus de postes budgétaires aux enseignants de Tamazight pour pouvoir couvrir les besoins de tout le territoire national". 


Lire aussi: L’Etat ne reculera pas sur la promotion de Tamazight (ministre)


S'agissant de la mise ne place de l'Académie de langue amazigh, il a indiqué qu'elle sera effective en 2018 pour "consolider" les efforts du Haut commissariat à l’Amazighité dans la promotion de cette langue.

La Constitution amendée en 2016 a notamment élevé Tamazight au rang de langue nationale et officielle avec la création de l`Académie algérienne de la langue amazighe, placée auprès du président de la République. Evoquant la transcription de Tamazight, il a souligné que la future Académie prendra en charge cette question, annonçant un workshop sur Tamazight et le service public le 30 décembre prochain à Timimoune.

Revenant sur le "prétendu rejet" par des députés d’un amendement sur la généralisation de Tamazight, il a indiqué que "dire que rien ne s'est fait depuis l'officialisation de Tamazight relève de la manipulation", appelant à "la sagesse et à la sérénité".

M. Assad a indiqué que "nous sommes face à une situation d'incompréhension", soulignant que le dossier de l'Amazighité en Algérie "évolue" et que "beaucoup de choses ont été faites dans le cadre des institutions de la République".

Il a précisé que l'Etat a mis les moyens pour la promotion de Tamazight, relevant qu'"on va vers des projets structurants pour lui assurer un avenir florissant".

Pour lui, Tamazight en tant que "valeur ajouté à l'unité nationale et facteur de cohésion sociale, est visible à travers tout le territoire national", plaidant pour "davantage de plages horaires dans les chaines de Radio et de Télévision afin d'en assurer une meilleure promotion".

Media

Le défi du HCA est de parvenir à une généralisation "graduelle" de Tamazight 
  Publié le : lundi, 11 décembre 2017 16:28     Catégorie : Algérie     Lu : 740 foi (s)   Partagez