Menu principal

Menu principal

Les imams dénoncent la décision américaine de transférer son ambassade à El-Qods

Publié le : vendredi, 08 décembre 2017 17:36   Lu : 246 fois
Les imams dénoncent la décision américaine de transférer son ambassade à El-Qods

ALGER - La décision du président américain, Donald Trump, de transférer l'ambassade des Etats-Unis à El-Qods occupée, a été dénoncée par les imams dans leur prêche de ce vendredi dans plusieurs mosquées du pays, condamnant cette décision qui constitue une nouvelle atteinte à la cause palestinienne et à la nation musulmane toute entière.

Ainsi, les imams ont été unanimes à considérer cette décision comme une consécration de la politique de l'administration américaine soutenant l'occupant israélien au mépris des droits du peuple palestinien.

A cet égard, l'imam de la mosquée Errahmane à Baraki, a condamné un acte provocateur "qui nous rappelle la triste Déclaration de Balfour en 1917 ayant ouvert la voie à la création d'Israël".

Il a appelé, à cette occasion, l'ensemble des musulmans à réagir à cette provocation américaine envers  la Palestine, car il s'agit de tout un symbole de la nation musulmane.


Lire aussi: Statut d'El Qods: la rue se soulève contre la décision de Trump à travers plusieurs capitales


Dans le même sillage, l'imam de la mosquée El-Mouwahhidine à El-Biar, a dénoncé cette nouvelle violation du droit du peuple palestinien, appelant les citoyens à assumer leur responsabilité et à agir pour le triomphe d'El-Qods Echarif.

Il a exhorté, à ce propos, les jeunes en particulier à user de tous les moyens possibles, notamment les réseaux sociaux, pour soutenir la cause palestinienne.

La décision américaine a suscité également l'indignation de la rue algérienne où plusieurs rassemblements ont été organisés à travers différentes wilayas du pays pour exprimer leur soutien total et indéfectible à la cause palestinienne.

A Alger, des centaines de citoyens sont sortis après la prière du vendredi pour dénoncer la décision américaine et afficher leur soutien au droit du peuple palestinien dans sa lutte contre l'occupant sioniste, comme ce fut le cas dans les quartiers d'Alger-Centre, Belouizdad, El-Harrach et Bab Ezzour.

Dans ce sillage, le Mouvement de la Société pour la paix (MSP) a organisé un rassemblement devant son siège à El-Mouradia ayant regroupé des parlementaires, des militants et des sympathisants du parti, sous le slogan "Le vendredi de la colère pour le triomphe d'El Qods" pour exprimer leur désapprobation de la décision américaine et leur soutien au peuple palestinien.

Pour rappel, l'Algérie avait dénoncé "avec force" la décision américaine, qui constitue une "violation flagrante" des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de la légalité internationale et qui "fait peser de lourdes menaces sur la paix, la sécurité et la stabilité d'une région névralgique déjà fortement meurtrie".

L'Algérie a tenu, par la même occasion, à réitérer son "soutien total aux droits inaliénables du peuple palestinien frère", appelant la nation arabo-musulmane et la communauté internationale à "se mobiliser pour le respect des droits nationaux du peuple palestinien et du statut international de la ville Sainte d'El-Qods".

Les imams dénoncent la décision américaine de transférer son ambassade à El-Qods
  Publié le : vendredi, 08 décembre 2017 17:36     Catégorie : Algérie     Lu : 246 foi (s)   Partagez