Le rôle social et humanitaire des écoles coraniques thème d'un atelier régional des imams du Sahel

Publié le : vendredi, 08 décembre 2017 13:47   Lu : 189 fois

ALGER - L'atelier régional de la Ligue des oulémas et prédicateurs des pays du Sahel, qui se tient à Alger pour la deuxième journée consécutive autour du thème "l'éducation religieuse dans les écoles des pays du processus de Nouakchott" met en exergue "le rôle central et historique" des écoles coraniques dans la région en permettant aux couches sociales pauvres et vulnérables d'accéder à l'enseignement en tant que droit humain et en renforçant la foi face à l'extrémisme et au fanatisme.

L'atelier, septième du genre, porte sur "l'éducation religieuse dans les pays du processus de Nouakchott et son rapport avec les écoles coraniques "qui furent pendant longtemps l'unique option chez de nombreux peuples de la région pour faire face à l'analphabétisme et avoir une éducation de base fondée sur les valeurs morales", précisent les documents de cet atelier.

Ces écoles "demeurent un véritable rempart contre les idéologies extrémistes répandues dans la régions en raison d'une mauvaise interprétation de l'Islam et de son projet civilisationnel".

Le bon encadrement de l'enseignement et de l'éducation religieuse "constitue ainsi une activité stratégique pour l'ensemble des pays de la région, vu son rôle dans la consolidation de la foi chez les jeunes pour les protéger contre l'extrémisme et le terrorisme", précise le même source.

Dans ce contexte, le SG de la Ligue, Youcef Belmehdi estime que "la réussite de ce projet dépend du niveau de l'encadrement et de la formation assurés à l'équipe pédagogique chargée de l'éducation religieuse et du niveau d'implication des oulémas et des prédicateurs dans l'évaluation des programmes d'éducation, la formation des éducateurs et leur accompagnement".

L'atelier tend par ailleurs à élaborer un guide de bonne conduite au profit des écoles coraniques, écoles publiques et privées dans les pays de la région, qui sera à même d'encadrer l'action pédagogique des éducateurs, consolider les valeurs et les vertus dans les programmes d'enseignement.

Dans le même contexte, le représentant de l'Algérie, Kamel Chekkat, a précisé que la Ligue, à travers sa coopération avec  le Centre africain des études et recherches sur le terrorisme (CAERT) , s'efforce de renforcer le  rôle des Imams,  des prédicateurs et des oulémas dans les domaines de l'éducation et de l'enseignement et vulgariser cette expérience dans les pays africains intéressés.

Les participants ont réaffirmé, mercredi, l'importance de renforcer les valeurs morales dans les programmes d'éducation, étant "une base essentielle pour la société, l'apprennent et l'intellectuel", soulignant que " le facteur religieux a grandement contribué à " la préservation de la stabilité sociale dans la région.

Après avoir exposé les problèmes et obstacles auxquels font face les systèmes éducatifs dans ces pays, les intervenants ont présenté leurs propositions et projets relatifs aux modalités à même d'améliorer les programmes éducatifs dans les pays du processus de Nouakchott.

Le rôle social et humanitaire des écoles coraniques thème d'un atelier régional des imams du Sahel
  Publié le : vendredi, 08 décembre 2017 13:47     Catégorie : Algérie     Lu : 189 foi (s)   Partagez