L'ONSP soumettra son rapport annuel au président de la République début 2018

Publié le : mercredi, 29 novembre 2017 13:30   Lu : 397 fois

ALGER - L'Observatoire national du service public (ONSP), crée en 2016, soumettra, début 2018, son rapport annuel incluant le bilan de ses activités pour l'année en cours, au président de la République, indique mardi le président de l'Observatoire, Abdelhaq Saihi.

Lors de la 4e session de l'ONSP organisée à l'Ecole nationale d'administration (ENA), M. Saihi a affirmé que l'ONSP "soumettra début 2018 son rapport annuel sur les activités de l'année 2017 au Président de la République", précisant que l'Observatoire "a achevé son projet de rapport périodique qui sera soumis bientôt au Premier ministre".

L'ONSP compte parmi ses missions la présentation de rapports sur ses activités aux président de le République et au Premier ministre et la proposition d'actions de coordination et de mise en réseaux de départements  ministériels, administratifs et de instances publiques, pour promouvoir la créativité et  garantir l'efficience de prestations assurées par le service public.

Sur la base de ses activités et après l'examen de plusieurs questions, l'observatoire a soumis en 2017 plusieurs propositions dont "la révision de dispositions du décret 16-03 du 7 janvier 2016 portant installation de l'ONSP avant fin 2017, en vue d'intensifier ses activités et adapter ses missions aux développements de la situation générale, répondre aux besoins et exigences de l'heure et améliorer la qualité du service public", indique le coordonnateur entre l'ONSP et le ministère de l'Intérieur, Loucif Ahmed.

Ce même responsable a proposé la mise en place d'un mécanisme de coordination, de concertation et d'échange avec les administrations publiques en vue de traiter la question du service public et la placer au centre de priorités, outre l'encouragement de la décentralisation et de l'initiative locale notamment en ce qui a trait à la création d'investissements, à la révision de cercles de prise de décisions et leur rapprochement du citoyen pour un traitement rapide de ses demandes".

Il a suggéré en outre d'encourager "l'entrée" en vigueur de la e-Administration, avec le renforcement de la formation de fonctionnaires devant assurer le service public au niveau de administrations publiques, outre l'élaboration d'un mémorandum d'entente entre l'ONSP et le Conseil national de droits de l'homme (CNDH), l'organisation d'une journée d'étude par les deux instances en vue d'examiner la question du droit d'accès du  citoyen au service public" et l'élaboration d'un programme de visites sur le terrain au niveau de institutions et instances en charge du service public, y compris au niveau local.

Parmi les propositions, M. Loucif a cité l'organisation de rencontres techniques portant sur le service public et les mesures à même d'améliorer ses performances et d'organiser de rencontres avec la presse, pour présenter le programme d'action de l'ONSP et les objectifs tracés, soulignant que l'ONSP devra ouvrir prochainement son site internet pour prendre connaissance de avis, de préoccupations et de propositions de citoyens.

A cette occasion, le secrétaire général du ministère de l'intérieur, de collectivités locales et de l'aménagement du territoire, Salaheddine Dahmoun a affirmé que l'amélioration du service public "est essentielle" dans le plan d'action du gouvernement,  d'où la nécessité d'engager une dynamique au niveau de tous les secteurs", afin de poursuivre l'amélioration du service public et de prendre en considération les propositions et les préoccupations du citoyen dans le cadre d'une approche démocratique participative".

Il a appelé les membres de l'ONSP à "maintenir le contact avec le citoyen par tous les moyens y compris à travers les réseaux sociaux".

L'ONSP soumettra son rapport annuel au président de la République début 2018
  Publié le : mercredi, 29 novembre 2017 13:30     Catégorie : Algérie     Lu : 397 foi (s)   Partagez