Les résultats obtenus par le Front Al-Moustakbal sont "très positifs"

Publié le : samedi, 25 novembre 2017 15:10   Lu : 629 fois
Les résultats obtenus par le Front Al-Moustakbal sont "très positifs"

ALGER- Le président du Front Al-Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a qualifié samedi de "très positifs" les résultats obtenus par son parti lors des élections locales, estimant que ces performances auraient pu être "meilleures" sans l'"intervention des agents de l'administration".

"Ce sont là des résultats très positifs qui confirment encore une fois notre statut de troisième force politique du pays. Notre parti présidera des communes importantes à l'image de Boumerdès, Rouiba, Dar El-Beïda, Baraki, Baba-Hacène, Djanet et la ville touristique de Zéralda", a déclaré Belaïd en conférence de presse animée au siège du parti à Kouba (Alger).

Le Front Al-Moustakbal a présenté 803 listes communales sur les 1541 Assemblées populaires communales (APC) que compte le pays et 39 listes de wilayas sur les 48 du territoire national.


Lire aussi: Locales 2017: un taux de participation "très acceptable" (Bedoui)


Pour Abdelaziz Belaïd, "l'intervention des agents de l'administration était flagrante et nous a privés de remporter plusieurs APC et d'avoir la majorité absolue dans d'autres".

"Ces chiffres sont appelés à augmenter après l'étude des recours par les instances compétentes", prédit le premier responsable du parti, oubliant aussi qu'il pourrait perdre des APC en raison des recours d'autres formations politiques.

Il a saisi l'occasion pour réitérer sa demande d'"élire les membres de la Haute instance indépendante de surveillance des élections, pour avoir la  crédibilité de chapeauter les élections du  début jusqu'à la proclamation des résultats".

"Nous sommes la première force politique réelle du pays, a-t-il estimé. Le Front Al-Moustakbal est une opposition constructive qui n'a pas acheté ses voix et n'a pas recouru au chantage et aux  intimidations.

Nous continuerons à militer pour une plate-forme politique propre afin d'accéder au pouvoir mais pas par n'importe quel moyen", affirmant que son parti "refusait d'être utilisé tout en restant ouvert à toutes les propositions et initiatives sincères émanant de l'opposition ou du pouvoir".

Le Front Al-Moustakbal est arrivé en tête dans 71 communes et a eu 131 sièges au niveau des Assemblées populaires de wilaya (APW), se positionnant derrière le parti du Front de libération nationale (FLN) qui a remporté 603 APC et 711 APW et le Rassemblement national démocratique (RND) vainqueur dans 451 communes (527 sièges APW), selon les résultats préliminaires.

"L'administration n'était pas du tout neutre et son intervention était beaucoup plus importante et visible que lors des précédents rendez-vous électoraux", a-t-il jugé. "Des représentants de parti ont été carrément empêchés d'assister au dépouillement et au dépôt des procès-verbaux. Notre belle performance ne nous fera pas oublier que les résultats ne reflètent pas parfaitement la réalité ainsi que notre poids réel sur la scène politique".


Lire aussi : Elections locales: résultats des APC au niveau national


Ce parti, qui n'a que cinq années d'existence sur la carte politique nationale, a réussi à dépasser des formations politiques dont la création remonte à plusieurs décennies.

"Les médias parlent aujourd'hui de surprise, mais pour nous ce n'est nullement le cas et ces résultats étaient attendus et prévisibles vu le travail de fond effectué et la réaction du peuple qui a largement adopté, là où nous sommes passés, notre discours sincère et réaliste", a poursuivi Belaïd, assurant que le parti qu'il préside était "porteur d'un projet d'avenir".

Répondant à une question relative aux taux de participation et d'abstention ainsi qu'au nombre de bulletins nuls, l'orateur a justifié cette situation par le "manque de confiance".

"Le peuple ne fait plus confiance, ce qui explique l'ampleur du +parti blanc+ (bulletins nuls et abstention, ndlr) dans ces élections. Les campagnes et les spots de sensibilisation étaient très défaillants et ont eu l'effet inverse sur la participation. Les discours, parfois très faibles, ont aussi favorisé l'abstention", a-t-il analysé.

Abdelaziz Belaïd a, à la fin, révélé que des décisions "importantes" et des initiatives "innovantes" allaient être annoncées lors du prochain congrès du parti prévu "au plus tard dans 5 ou 6 mois". Les composantes du parti "étudieront, entre autres, la participation à la présidentielle de 2019", informe-t-il.

 "Nous comptons adopter des résolutions pour que nos différents représentants passent par des élections préliminaires. On sera le premier parti en Algérie à le faire", a-t-il conclu, en remerciant le peuple pour la confiance et félicitant les candidats de son parti élus au sein des APC et APW.

Media

Les résultats obtenus par le Front Al-Moustakbal sont "très positifs"
  Publié le : samedi, 25 novembre 2017 15:10     Catégorie : Algérie     Lu : 629 foi (s)   Partagez