Locales 2017: un taux de participation "très acceptable" (Bedoui)

Publié le : vendredi, 24 novembre 2017 20:06   Lu : 202 fois
Locales 2017: un taux de participation "très acceptable" (Bedoui)

ALGER - Le taux de participation enregistré lors des élections locales tenues jeudi est "très acceptable", a indiqué vendredi à Alger le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, affirmant que ce taux traduit le "haut degré" de conscience du citoyen algérien.

"Le taux de participation à ce nouveau scrutin est très acceptable, dépassant ceux de 2012 et de 2007 et par sa qualité de proximité, cette élection diffère des législatives et des présidentielles", a relevé le ministre lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats préliminaires des élections locales de jeudi, affirmant que le citoyen algérien "a prouvé aujourd'hui, dans un climat de sérénité et de responsabilité, son aspiration à un avenir meilleur, rejetant ainsi tous les discours pessimistes de ceux qui veulent nous faire revivre les années difficiles qu'a connues le pays mais cela ne s'est pas produit et ne se produira pas".

M. Bedoui a dans ce cadre estimé que les activités de proximité des partis politiques et des candidats "ont donné des résultats positifs sur le terrain", notant que la campagne électorale s'est déroulée dans de "très bonnes" conditions et a été marquée par un discours "positif et responsable en dépit de certains dépassements verbaux".

"Je salue les partenaires politiques qui ont animé une campagne électorale de proximité, calme et marquée par un discours modéré et serein et des propositions constructives, notamment en se qui concerne le rôle que doivent jouer les assemblées locales, un objectif que visent également les pouvoirs publics à travers l'ouverture de plusieurs chantiers de réformes relatifs entre autres, au renforcement du rôle économique des collectivités  locales, la décentralisation, et la fiscalité locale", a-t-il déclaré.


Lire aussi : Ateliers sur l'élargissement des prérogatives des assemblées : Les résultats prochainement devant le gouvernement


Le ministre a fait remarquer que ces élections sont le deuxième scrutin qu'organise l'Algérie dans le cadre de la nouvelle Constitution après les législatives du 4 mai dernier et interviennent dans les délais constitutionnels, "ce qui prouve de plus en plus la détermination de l'Algérie d'aller de l'avant pour consacrer l'Etat de droit et le respect des règles démocratiques".

"L'Algérie d'aujourd'hui, a-t-il poursuivi, prouve qu'elle est sur la voie de l'édification nationale, dont les contours ont été tracés par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à travers la restauration de la paix et la réconciliation nationale qui constitue aujourd'hui une base de stabilité de la société algérienne et de son unité dans un contexte de bouleversements qu'a connus la région et dont souffrent encore de ses répercussions plusieurs pays".

M. Bedoui a relevé également que ce scrutin est "plus complexe" en matière d'organisation et de nombre de candidats, saluant, à cet égard, le "grand rôle" des agents de l'administration "qui ont fait preuve de neutralité et  oeuvré à organiser cette élection en toute transparence", assurant que l'administration "se comporte avec tous les partenaires politiques avec le même degré de respect et de coordination"

Il a salué aussi l'atmosphère dans laquelle s'est tenue ce nouveau rendez-vous électoral empreinte de "calme total en dépit de quelques incidents enregistrés et qui restent des cas isolés et qui n'ont pas impacté sur les résultats".

"Aucun incident touchant à l'ordre public n'a été signalé lors de ce scrutin, ce qui constitue en soi un grand succès grâce aux efforts des différents corps de sécurité à leur tête l'ANP", s'est félicité le ministre.


Lire aussi : Locales 2017 : les altercations enregistrées sont sans effet sur les résultats (Bedoui)


Par ailleurs, M. Bedoui a déclaré que les nouvelles assemblées "auront la tache de concrétiser les réformes initiées par l'Algérie et fonctionneront dans le cadre d'une nouvelle législation, axée notamment sur la  décentralisation dans la gestion locale et l'élargissement des prérogatives des élus locaux".

"Ces nouvelles assemblées travailleront également dans le cadre d'un nouveau système de fiscalité locale, comme elles auront la charge de redynamiser le rôle économique de la collectivité, basé essentiellement sur l'initiative locale", a-t-il ajouté.

A une question sur le seuil de 4% des suffrages exprimés lors de la précédente élection comme condition pour les partis de participer à cette nouvelle élection, M. Bedoui a indiqué que cette disposition n'a pas constitué "un obstacle" devant les formations politiques, précisant que le législateur a voulu, à travers cette disposition, une présence "plus importante" sur le terrain des partenaires politiques.

Interrogé sur le nombre important des bulletins nuls recensés lors de cette élection, le ministre a souligné la nécessité d'analyser cette situation avec des experts et spécialistes. "Nous devons travailler et essayer de comprendre afin d'arriver à des réponses qu'on pourra introduire dans nos chantiers des réformes", a-t-il insisté.

Last modified on samedi, 25 novembre 2017 12:54
Locales 2017: un taux de participation "très acceptable" (Bedoui)
  Publié le : vendredi, 24 novembre 2017 20:06     Catégorie : Algérie     Lu : 202 foi (s)   Partagez