Menu principal

Menu principal

Les électeurs continuent de voter, le taux de participation en progression

Publié le : jeudi, 23 novembre 2017 18:13   Lu : 713 fois
Les électeurs continuent de voter, le taux de participation en progression
Photo APS

ALGER - Les électeurs continuaient jeudi après-midi à se rendre aux urnes pour élire les nouvelles Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW) dans un climat de quiétude et de sérénité et avec une affluence variable d'une wilaya à une autre, alors que le taux de participation à ce scrutin enregistré à 14h00 au niveau national était de 19,10% pour les APW et  de 19,76% pour les APC, en progression par rapport à celui enregistré lors des Locales de 2012.

En effet, lors des élections locales de 2012, le taux de participation à la même heure avait atteint 14,63% pour les APC et 14,09% pour les APW.

Concernant l'affluence des citoyens vers les centres de vote, il varie d'une wilaya à une autre. En effet, les taux le plus élevés ont été enregistrés à Tindouf (36,90% pour les APC et 35,41% pour les APW) et à Tamanrasset (33,48% pour les APC et 33,16% pour les APW), alors que les taux le plus faible ont été enregistrés à Constantine (12,13% pour les APC et 11,97% pour les APW) et à Alger avec 12,49% pour les APC et 11,82% pour les APW.


Lire aussi: Locales 2017: taux de participation de 19,10% pour les APW et de 19,76% pour les APC à 14h00 (Bedoui)


L'affluence des électeurs vers les bureaux de vote a connu une progression constante dans l'après-midi à travers les différentes régions du pays, ont constaté des correspondants de l'APS, même si cette affluence reste variable d'une wilaya à une autre.

Après avoir accompli son devoir électoral, le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a souligné l'importance de la participation des citoyens à ce nouveau rendez-vous électoral, "pour la concrétisation des futures réformes au niveau des collectivités locales".

Il a ajouté que les citoyens "doivent contribuer à la démarche du gouvernement visant à concrétiser les réformes et à remédier aux insuffisances relevées en matière de gestion dans les collectivités locales".

Rappelant que la question de la gestion des collectivités locales était au centre des chantiers ouverts, M. Bedoui a affirmé que lors du prochain mandat, l'élu local se verra attribuer de plus larges prérogatives et le rôle économique des collectivités locales sera renforcé.


Lire aussi: Les élections se déroulent dans de bonnes conditions, quelques saisines enregistrées


Pour sa part, le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelouahab Derbal, a assuré depuis Tipasa que les élections locales "se déroulent dans de bonnes conditions sur tout le territoire national, avec l’enregistrement d’un nombre de saisines sans impact sur le déroulement de scrutin".

"Aucun problème susceptible d’entraver le processus électoral n’a été enregistré", a-t-il relevé dans une déclaration à la presse à l'issue d’une visite à deux centres de vote du centre-ville de Tipasa, ajoutant que les  saisines notifiées à la HIISE "sont isolées et sans aucun impact sur la crédibilité du vote".

Il a cité parmi ces saisines minimes certaines ayant trait au non-respect de l’ordre des bulletins de vote, ou l'absence d’un cadenas pour la fermeture de l'urne.

Par ailleurs, plusieurs leaders des partis politiques ont appelé, lors de l'accomplissement de leur devoir électoral, à une participation massive à ce scrutin pour participer à l'édification nationale et l'amélioration de la gestion au niveau local.

Ainsi, les responsables des partis du FLN, Djamel Ould Abbès, de Tajamaou Amel El Djazair (Taj), Amar Ghoul, du Mouvement populaire algérien, Amara Benyounes, du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abdelmadjid Menasra, de Talaiou El Houriyat, Ali Benflis, du Front national Algérien (FNA), Moussa Touati, ont tous appelé à une participation massive à cette nouvelle consultation populaire.

Toutefois, des incidents mineurs ont été signalés dans certains centres de vote. Dans ce contexte, un jeune homme a saccagé une urne au centre de vote Kechadi Amar de Rafour (M’Chedallah), à l’est de Bouira, avant d'être neutralisé par des citoyens venus accomplir leur devoir électoral.


Lire aussi: Locales 2017: affluence notable des citoyens vers les bureaux de vote aux 1es heures du scrutin


Le scrutin a été également interrompu dans la localité de Boudjellil, à 80 km au sud-ouest de Bejaia, après que des partisans d'une formation politique locales aient procédé à la destruction de plusieurs urnes. A Batna, des altercations ont éclaté entre des candidats dans la commune d’Ouled Amar et quatre centres de voté ont été fermés, sachant que trois centres ont été rouverts devant les électeurs.

Un total de plus de 12.000 centres de vote et plus de 55.000 bureaux de vote, répartis à travers tout le territoire national, ont ouvert leurs portes dès 08 heures du matin pour accueillir près de 23 millions d'électeurs et électrices.

Les opérations de vote avaient commencé, conformément à la loi, depuis 72 heures, au maximum, dans les zones isolées de dix wilayas du sud du pays.

Quelque 165.000 candidats, représentant une cinquantaine de partis politiques, quatre alliances et des groupes d'indépendants, sont en lice pour les élections des APC. Plus de 16.000 autres candidats postulent pour le mandat de membre d'APW.

Pour assurer la sécurité des élections, l'Armée nationale populaire (ANP), la Sûreté nationale et la Gendarmerie nationale, ont mobilisé leurs personnels pour permettre aux citoyens de voter dans la sérénité et la  quiétude.

Dernière modification le : jeudi, 23 novembre 2017 21:14
Les électeurs continuent de voter, le taux de participation en progression
  Publié le : jeudi, 23 novembre 2017 18:13     Catégorie : Algérie     Lu : 713 foi (s)   Partagez