Locales : affluence timide à l'ouverture du scrutin au centre du pays, un flux notable à Tizi-Ouzou

Publié le : jeudi, 23 novembre 2017 14:17   Lu : 331 fois

BLIDA- Une affluence timide a été observée, à l’ouverture du scrutin pour le renouvellement des Assemblées populaires communales (APC) et de wilayas (APW), à travers la majorité des bureaux de vote des wilayas du centre du pays, à l’exception de Tizi-Ouzou où un flux notable d’électeurs a été enregistré, dans la matinée, selon des correspondants de l’APS.

A Tizi-Ouzou, une affluence plus importante que lors des législatives-2017 a été constatée dans les centres et bureaux de vote, à l'image des écoles Hamoutène, Takoucht et Saliha-Ouatiki. Elle s’expliquerait, d’après des électeurs et des représentants de candidats rencontrés sur place, par  l'"importance de cette élection qui porte sur le choix de leurs représentants directs au niveau local". Dans d'autres communes de la wilaya, la tendance à une participation "satisfaisante" se dégageait également, selon des sources locales. La forte concurrence dans certaines communes à l'instar du chef-lieu de wilaya, où 9 listes sont en lice pour l'APC de Tizi-Ouzou, explique aussi cette mobilisation des votants, a-t-on ajouté.

Des électeurs, qui venaient d'accomplir leur devoir citoyen, ont indiqué à l’APS qu'ils avaient choisi d'exprimer leurs voix dans l'espoir de porter aux commandes des collectivités locales la liste qu'ils jugent la mieux indiquée pour prendre en charge les préoccupations des populations en matière de développement et d'amélioration de cadre de vie notamment.

A Tipasa, une certaine ferveur a été perçue au niveau des bureaux de vote du chef-lieu de wilaya, à l’exemple du bureau de vote Boucetta où un flux constant et régulier de votants a été enregistré, jeudi matin.

Un constat qui contraste avec l’ambiance qui avait marqué le début des opérations de vote durant les élections législatives du 4 mai dernier, quand une faible affluence a été observée au niveau de ce même bureau de vote.

Des électeurs approchés par l’APS prévoient une participation "plus importante" des électeurs, dans l’après-midi, en particulier parmi la gent féminine, habituée à se déplacer aux urnes, une fois les tâches domestiques accomplies, n’écartant pas des surprises en matière d’affluence, notamment  dans certaines communes de la wilaya.

Un début assez timide des opérations de vote a été constaté, par ailleurs, au niveau des wilayas de Blida et Médéa, où un nombre très réduit de votants s’est déplacé, dans la matinée, au niveau des bureaux de vote de ces deux wilayas.

Le même niveau d’affluence a marqué, l’entame de ce scrutin, dans les wilayas de Chlef, Djelfa et Boumerdès où toutes les conditions d’un bon déroulement du scrutin ont été réunies, d’après des chefs de centre approchés par l’APS, qui assurent que "la majorité des votants qui ont accompli leur devoir sont des personnes âgées pour la plupart, alors que la présence des jeunes reste très faible".

A Aïn-Defla, l’afflux des personnes âgées vers les bureaux de vote a marqué le début des élections locales, un scrutin qui se déroule dans de bonnes conditions organisationnelles. Des électeurs approchés au niveau du centre de vote Mahrez-Khelifa du centre-ville ont mis en exergue le rôle dévolu aux élections locales comparativement aux élections législatives ou présidentielle, émettant le souhait de voir les votants jeter leur dévolu sur "les personnes les plus à même de les représenter et de booster le développement local".

Le scrutin pour les élections locales a débuté dans l’ensemble des bureaux et centres de vote à Béjaïa dans des conditions ordinaires. Les premiers flux ont déjà accompli leur devoir non sans toutefois donner lieu à de grandes cohues. Comme il est de tradition, Béjaïa vote tardivement, les électeurs préférant étirer leur nuit avant de se résoudre à faire le pas.

Un faible engouement des électeurs a été enregistré jeudi matin durant les deux premières heures des élections locales à travers plusieurs bureaux et centres de vote dans la wilaya de Bouira. Au niveau des centres de l’école primaire de Doubaissi, ainsi que du lycée Mohamed-El-Saddik Benyahia au chef-lieu de la wilaya, les opérations de vote se déroulaient dans le calme et le nombre d’électeurs ne cessait d’augmenter d’une heure à une autre. Le même climat régnait à Bechloul, Lakhdaria et M’Chedallah, où les électeurs votaient sereinement et dans de bonnes conditions.

Locales : affluence timide à l'ouverture du scrutin au centre du pays, un flux notable à Tizi-Ouzou
  Publié le : jeudi, 23 novembre 2017 14:17     Catégorie : Algérie     Lu : 331 foi (s)   Partagez