Menu principal

Menu principal

Les électeurs commencent à voter, taux de participation à 11h supérieur à celui de 2012

Publié le : jeudi, 23 novembre 2017 13:51   Lu : 826 fois
Les électeurs commencent à voter, taux de participation à 11h supérieur à celui de 2012
Photo APS

ALGER - Les électrices et les électeurs ont commencé jeudi matin à se rendre aux urnes pour élire leurs représentants aux 1.541 Assemblées populaires et communales et 48 Assemblées populaires de wilaya  (APC/APW), un scrutin pour lequel est attendue une participation supérieure à celle enregistrée aux législatives, la gestion des collectivités locales touchant directement au quotidien du citoyen.

Le taux de participation enregistré au niveau national à 11 heures a atteint 6,80% pour les APW et 7,05% pour les APC, a annoncé le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, qui a relevé que le vote se déroulait dans de "bonnes conditions" et que la participation était en hausse par rapport à celle enregistrée, à la même heure, aux élections locales de 2012, qui était respectivement de 2,69% et 3,08%.


Lire aussi: Locales 2017: les taux de participation est de 6,80% pour les APW et de 7,05% pour les APC à 11h00 (Bedoui)


Un total de plus de 12.000 centres de vote et plus de 55.000 bureaux de vote, répartis à travers tout le territoire national, ont ouvert leurs portes dès 08 heures du matin pour accueillir près de 23 millions d'électeurs et électrices.

Les opérations de vote avaient commencé, conformément à la loi, depuis 72 heures, au maximum, dans les zones isolées de dix wilayas du sud du pays.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a accompli son devoir électoral à l'école primaire Mohamed El-Bachir El-Ibrahimi d'El Biar, sur les hauteurs d'Alger.

Lors du Conseil des ministres réuni mercredi, le président Abdelaziz Bouteflika a invité les citoyens et les citoyennes à participer massivement à ces élections.

 

 

Le chef de l'Etat a souligné que les assemblées locales qui seront élues constitueront "l'outil de valorisation des ressources publiques au bénéfice des citoyens, et seront également un échelon essentiel de la modernisation du service public à laquelle le pays est attelé au bénéfice des usagers et de l'Etat".

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), et Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui a voté au CEM Pasteur à Alger-centre, a appelé les citoyens à s'acquitter de leur devoir électoral, relavant que  leur choix aura un impact sur la gestion de leur commune et de leur wilaya pour les cinq prochaines années.

Le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhedja, le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, et le président de la Haute  Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, entre autres responsables et personnalités politiques, ont également voté dans des établissements scolaires à Alger.

Quelque 165.000 candidats, représentant une cinquantaine de partis politiques, quatre alliances et des groupes d'indépendants, sont en lice pour les élections des APC. Plus de 16.000 autres candidats postulent pour le mandat de membre d'APW.


Lire aussi: Ouyahia appelle les citoyens à se rendre aux urnes en "décideurs dans leur choix"


Quasiment tous les partis politiques participent aux élections des APC et APW et pour certaines formations c'est une première participation qui leur permettra de jauger leur assise au niveau local.

Pour assurer la sécurité des élections, l'Armée nationale populaire (ANP), la Sûreté nationale et la Gendarmerie nationale, ont mobilisé leurs personnels pour permettant aux citoyens de voter en toute quiétude et sérénité.

Pour faciliter l'acte citoyen de voter, une autorisation spéciale d'absence rémunérée sera accordée le jour du scrutin à l'ensemble des personnels des institutions et administrations publiques, des établissements et offices publics, ainsi qu'aux personnels des entreprises publiques et privées, tous secteurs et statuts juridiques confondus.

Le ministre de l'Intérieur a annoncé dimanche que le projet de loi portant révision du code communal et de wilaya, devant renforcer et clarifier les prérogatives des élus locaux, sera adopté avant la fin du premier semestre  2018.

Dernière modification le : jeudi, 23 novembre 2017 15:48
Les électeurs commencent à voter, taux de participation à 11h supérieur à celui de 2012
  Publié le : jeudi, 23 novembre 2017 13:51     Catégorie : Algérie     Lu : 826 foi (s)   Partagez