Elections locales au Sud : Début du vote dans les bureaux ou le scrutin est avancé de 24 heures

Publié le : mercredi, 22 novembre 2017 11:55   Lu : 130 fois

OUARGLA- Les électeurs ont commencé mercredi à voter pour le renouvellement des assemblées populaires locales, communales (APC) et de wilaya (APW), dans les bureaux itinérants retenus pour les régions éparses du Sud ou le scrutin a été avancé de 24 heures réglementairement .

Les directions de la réglementation et des affaires générales (DRAG) des wilayas de Laghouat, Adrar et El-Oued, ont mis en place les moyens humains et matériels nécessaires pour permettre aux électeurs et électrices portés sur les listes de ces bureaux itinérants d’accomplir leur devoir dans de bonnes conditions.

Dans la wilaya de Laghouat, les premiers électeurs ont commencé à affluer vers les neuf bureaux itinérants (totalisant 3.929 électeurs) répartis à travers cinq communes, à savoir Gueltet Sidi Saad (3 bureaux), Hassi-R’mel et Sidi-Makhlouf (2 chacune),  et Oued-Mzi et El-Beidha (1 chacune), afin  d’élire leurs représentants aux assemblées locales.

Les populations nomades et rurales votent également à travers les 31 bureaux itinérants prévus par l’administration pour sillonner 14 communes au Nord et Sud de la wilaya d’Adrar, à la rencontre des 16.853 électeurs, dont 8.045 électrices, portés sur leurs listes.

Le wali d’Adrar, Hamou Bakkouche, a indiqué, lors du départ des équipes chargées de l’encadrement des bureaux itinérants ou le vote est avancé de 24 heures, que l’opération électorale de déroule dans des conditions ‘‘normales’’ à travers l’ensemble des bureaux itinérants de la wilaya.

Dans la wilaya d’El-Oued, douze (12) bureaux itinérants concernés par l’avancement du scrutin de 24 heures réglementairement, ont commencé à accueillir leurs électeurs parmi les populations nomades et rurales, notamment dans les communes de Miyeh-Ouensa, Oued El-Allenda et Guemmar, pour élire leurs prochains représentants aux APC-APW.

Les opérations de vote se poursuivent aussi dans les bureaux itinérants ou le vote a été avancé réglementairement de 48 et 72 heures, dans les wilayas du grand Sud, notamment celles de Tindouf, Bechar, Illizi, Tamanrasset et Ouargla).

L’étendue des territoires des wilayas du Sud, dont beaucoup de  zones sont éloignées et se trouvent à des centaines de kilomètres des sièges de leur commune de rattachement, a contraint l’administration à mettre en place ces bureaux pour aller à la rencontre des électeurs, souvent des populations nomades en fréquentes transhumances.

Les walis de 10 wilayas du pays ont été autorisés à avancer la date d’ouverture du scrutin relatif à l'élection des membres des Assemblées populaires communales et de wilayas (APC-APW), indique un arrêté ministériel, signé par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, paru au Journal officiel N 64.

Elles sont autorisées à avancer de soixante-douze (72)   heures au maximum, la date d’ouverture du scrutin pour l’élection des membres des APC-APW, selon l'arrêté ministériel.

Last modified on mercredi, 22 novembre 2017 12:33
Elections locales au Sud : Début du vote dans les bureaux ou le scrutin est avancé de 24 heures
  Publié le : mercredi, 22 novembre 2017 11:55     Catégorie : Algérie     Lu : 130 foi (s)   Partagez