Menu principal

Menu principal

La presse nationale souligne la fin de la campagne électorale diversement appréciée

Publié le : lundi, 20 novembre 2017 10:12   Lu : 200 fois

ALGER- Les titres de la presse nationale paraissant lundi ont souligné la fin de la campagne électorale pour les locales du 23 novembre, qui a été marquée par une "intense" activité, selon certains titres alors que d'autres estiment qu'elle n'a pas tenu ses promesses.

Dans son éditorial, El Moudjahid a relevé l'intense activité de la campagne qui a permis aux formations politiques d'aller à la rencontre des électeurs pour tenter de les convaincre de leur faire confiance, reprenant également les propos du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de Aménagement du territoire qui a indiqué que son département était "prêt" pour un bon déroulement du scrutin.

Le Soir d'Algérie a souligné, de son côté, la fin d'une campagne qui aura laissé derrière des batailles inachevées entre "guerre des mots, affiches surréalistes et messages subliminaux", alors que la Nouvelles République fait état du lancement de l'opération de vote dans le Grand Sud.

Le Jeune Indépendant a évoqué en Une "les dernières salves des candidats" qui a vu ces derniers  sillonner les villages et les chefs-lieux en vue de convaincre les électeurs de leur programme, soulignant "l'intensité" qui a marqué le déroulement de cette campagne.

La même parution a noté que le site web du ministère de la Communication s'est enrichi par deux nouvelles publications dédiées au rendez-vous électoral.

Pour sa part, l'Expression a indiqué que la campagne électorale marque un tournant dans le sens ou elle s'est déroulée dans un contexte de digitalisation accentuée de la société.

Mettant en évidence la fin de la campagne électorale, Horizons a estimé que l'affichage sauvage aura été "une fausse note " pour la Haute instance indépendante de surveillance des élections(HIISE), qui a reçu, selon la parution, 643 alertes pour dépassements.

Le même titre a écrit, dans son éditorial, que "la campagne électorale, jugée positive et marquée par le respect de l'éthique rarement observée lors des précédentes compétitions électyorales, a pris fin dimanche à minuit pour consacrer le changement local par l'urne".

Pour Liberté, la campagne électorale a été "une kermesse électorale" marquée par un "désintérêt citoyen" et une ambiance "morose", estimant que les discours développés et les thèmes abordés pendant les trois semaines de campagne interpellent, ajoutant que la campagne électorale sur la Toile a tourné en "dérision" les chefs de partis et les candidats.

Reporters a relevé la présence "symbolique" de la femme dans ces élections locales, dans la mesure ou elles sont rares les femmes têtes de liste et parfois "on a même honte de les montrés sur les affiches" faisant remarquer également la prédominance d'un "discours sans contenu". La même parution qui a donné des chiffres liés au scrutin de jeudi fait état de dépassements "à la pelle" enregistrés par la HIISE.

El Youm est revenu sur les activités partisanes qui ont marqué le dernier jour de la campagne ou les candidats ont appelé les électeurs à aller voter le jour J mettant en évidence le role que peuvent jouer les assemblée locales dans la consécration de la sécurité et la réalisation du développement local.

El Khabar a évoqué, quant à lui, le silence électoral en vigueur depuis dimanche à minuit, estimant que la campagne électorale a été "sans relief" et dominée par des "promesses surréalistes" de la part des candidats.

Echourouk s'est intéressé à l'impact de cette joute électorale sur le secteur de l'éducation nation compte tenu du nombre important d'enseignants  qui ont postuler dans ces élections

 

 

Dernière modification le : lundi, 20 novembre 2017 10:43
La presse nationale souligne la fin de la campagne électorale diversement appréciée
  Publié le : lundi, 20 novembre 2017 10:12     Catégorie : Algérie     Lu : 200 foi (s)   Partagez