Le parti TAJ proposera plusieurs réformes s’il est élu (Ghoul)

Publié le : dimanche, 12 novembre 2017 12:01   Lu : 296 fois

TLEMCEN - Le président du parti Tajamoue Amel El Djazair (TAJ), Amar Ghoul, a affirmé, samedi, à Tlemcen, que son parti proposera plusieurs réformes s’il est élu aux prochaines Assemblées populaires  communale et de wilaya.

Lors d’un meeting de son parti dans le cadre de la campagne électorale pour les locales du 23 novembre prochain, tenu à Mansourah, le président de TAJ a indiqué qu’en cas de victoire, le parti proposera une série de  réformes avec en tête, la révision des codes de la commune et de la wilaya pour équilibrer les prérogatives des élus et de l’administration.

"Il s’agit d’initier une complémentarité, une coopération et une homogénéité, entre les deux parties pour le bien de la collectivité et des citoyens", a-t-il précisé, ajoutant que "ces prérogatives doivent être bien détaillées pour que l’élu soit un responsable devant rendre compte, tous les six mois, à ses électeurs".

Le parti TAJ proposera, également, la révision du code de l’investissement qui sera décentralisé et bénéficiera davantage de facilitations, la délimitation des contrats d’aide à l’insertion professionnelle à trois ans avec possibilité aux bénéficiaires d’obtenir une intégration ou une aide à la création de micro-entreprises, a souligné  M. Ghoul qui a préconisé également l’affectation des budgets de soutien social directement aux couches démunies.

Le président de TAJ a également évoqué parmi ces réformes, la révision des codes du travail, de la santé, de la sécurité sociale et de la retraite "qui doivent aller dans le sens de l’homogénéité et la complémentarité, évitant toute contradiction", a-t-il soutenu.

Présentant ses candidats aux prochaines élections locales, il les a qualifiés de "compétents, intègres et honnêtes" ayant pour seule devise "servir l’Algérie".

Pour la wilaya de Tlemcen, plusieurs projets figurent dans le programme élaboré par le parti, notamment, "la création de pôles universitaires dans les sciences appliquées et des pôles d’excellence pour ce qui est du  tourisme et de l’artisanat".

A la fin de son intervention, M. Ghoul a appelé l’assistance à se rendre en masse aux urnes, le 23 novembre prochain, pour "accomplir le devoir électoral et choisir les élus les plus aptes à gérer les collectivités locales".

Le parti TAJ proposera plusieurs réformes s’il est élu (Ghoul)
  Publié le : dimanche, 12 novembre 2017 12:01     Catégorie : Algérie     Lu : 296 foi (s)   Partagez