Le Front de la bonne gouvernance s'engage à accompagner les citoyens et promet de lutter contre la corruption

Publié le : mercredi, 08 novembre 2017 12:01   Lu : 247 fois

ALGER- Le Front de la bonne gouvernance s'engage à travers son programme retenu pour la campagne électorale pour les élections locales du 23 novembre prochain, à "accompagner l'ensemble des citoyens, écouter leurs préoccupations et défendre leurs intérêts, comme il promet de lutter contre toute forme de corruption et de consacrer les principes de transparence et de contrôle pour combattre l'impunité".

Ainsi, au cas de victoire électorale, le Front de la bonne gouvernance promet d'"ancrer les valeurs de la démocratie" dans l'exercice politique pour empêcher le règne de l'opportunisme au sein des institutions de l'Etat, "lutter contre toute forme de corruption politique, financière ou administrative" et enfin, consacrer les principes de transparence et de contrôle pour "mettre fin à l'impunité".

Le parti qui porte le numéro d'identification (41) promet, en outre,  d'oeuvrer à l'accomplissement de "façon convenable" de ses devoirs qu'exige la mission de l'élu au sein des Assemblées populaires communales (APC) et des Assemblées populaires wilayales (APW), et ce, en accompagnant les  citoyens.

Le parti dirigé par Aissa Belhadi, prône, dans ce sens, une écoute permanente des préoccupation des citoyens et de soumettre leurs doléances aux parties concernées pour examen au niveau local et central.

Dans le même sillage, le programme du parti véhicule, une démarche de modernisation de l'administration et le rapprochement de celle-ci du citoyen.

Au volet social, le front se fixe l'objectif de défendre les intérêts matériels et moraux des citoyens suivant les lois de République et soutenir les composantes du front social afin de préserver les acquis sociaux réalisés en adéquation avec les exigences de la réalité socio-économique.

Le Front de la bonne gouvernance s'emploiera également à "concrétiser les valeurs et principes de la justice sociale pour protéger la dignité des personnes sans ou à faibles revenus en vue de renforcer la classe moyenne considérée comme le point d'appui de la pyramide sociale.

La formation s'engage, par ailleurs, à réactiver les comités de quartiers dans le but de concrétiser les objectifs qui leurs sont assignés, et veiller à l'embellissement et à la propreté de la ville.

Autre point, veiller à l'organisation des marchés existants, et à la création d'autres espaces de proximité pour atténuer les souffrances des citoyens résidant dans quartiers reculés par rapport au centre ville. Volet éducation, le parti s'engage à améliorer les conditions de vie des élèves à travers la prise en charge de leur accueil,   transport et leur restauration. Aussi, il propose d'encourager les activités culturelles et sportives de proximité et de les soutenir en vue de les promouvoir.

Dans son chapitre économique, le front s'attellera à travers son programme à "encourager l'investissement et la création des richesses pour réduire le taux de chômage et enrayer la pauvreté en diffusant les valeurs de solidarité nationale et d'entraide sociale".

Enfin, le parti s'engage à oeuvrer pour l'établissement de "la fraternité entre Algériens, la consolidation des droits et libertés individuels ainsi que et collectifs", comme il veillera sur l'instauration d'"une cohésion nationale afin de préserver la sécurité et la stabilité de l'Algérie."

Le Front de la bonne gouvernance s'engage à accompagner les citoyens et promet de lutter contre la corruption
  Publié le : mercredi, 08 novembre 2017 12:01     Catégorie : Algérie     Lu : 247 foi (s)   Partagez