Abdelaziz Belaid prône le dialogue pour "fonder une deuxième République"

Publié le : jeudi, 02 novembre 2017 17:30   Lu : 53 fois

TIARET - Le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, a prôné, jeudi à Tiaret, l’ouverture d’un dialogue national pour "fonder une deuxième République basée sur la légitimité populaire et la morale politique".

Animant un meeting à la maison de la culture "Ali Maachi" dans le cadre de la campagne électorale des locales, Abdelaziz Belaid a estimé que le dialogue entre tous les Algériens, en dépit de leurs différences ou de leur appartenance aux organisations de masse, aux partis ou au gouvernement, "est la seule voie de sortie de crise pour l’Algérie" car, a-t-il indiqué, cette crise est "morale et non d’ordre économique".

"La préservation et la stabilité de l’Etat, avec toutes ses potentialités, ne peuvent être assurées que par tous les Algériens", a considéré l’orateur ajoutant que c’est avec les efforts et les capacités de tous les citoyens que seront opérés un changement réel de la situation et une lutte contre les divers fléaux minant la société.

Le président du Front El Moustakbel a estimé que "les Algériens doivent fonder une grande famille pour la défense du pays", soulignant "la nécessité de revoir le rôle des institutions de l’Etat, de promulguer des lois répondant aux ambitions du peuple afin de rétablir la confiance de ce dernier en son pays, son Etat et ses responsables".

Abdelaziz Belaid a, par ailleurs, évoqué les énormes dotations financières octroyées au développement de l’agriculture, un secteur stratégique pour le pays et la wilaya de Tiaret en particulier, déplorant l’absence de contrôle et du suivi de ces dépenses qui a conduit à des déviations de l’usage de ces budgets  .

Dans ce contexte, il a considéré que la bureaucratie a rendu difficile la mission des fellahs et conduit à l’apparition de faux paysans résidant à Alger et à l’étranger qui bénéficient de milliers d’hectares de terres agricoles  .

Le même orateur a appelé les adhérents de son parti à opter pour  un militantisme réel et propre, loin des agissements ayant pollué la scène politique nationale  et à assumer leur rôle devant les atteintes aux voix des citoyens car, ils sont au service de ces derniers.

Last modified on jeudi, 02 novembre 2017 17:32
Abdelaziz Belaid prône le dialogue pour "fonder une deuxième République"
  Publié le : jeudi, 02 novembre 2017 17:30     Catégorie : Algérie     Lu : 53 foi (s)   Partagez