Campagne des élections locales: des partis offensifs sur Facebook

Publié le : mercredi, 01 novembre 2017 13:19   Lu : 111 fois
Campagne des élections locales: des partis offensifs sur Facebook

ALGER - Des partis politiques en lice aux élections locales (APW et APC) ont opté pour une campagne offensive sur Facebook pour faire connaitre leurs candidats, dans différentes régions du pays et vulgariser leurs activités quotidiennes.

L'exploitation de ce réseau social, très visité par les internautes, a été entamée déjà bien avant le lancement officiel dimanche dernier de la campagne de ces locales afin de faire adhérer le plus de citoyens à ce scrutin, qui enregistre traditionnellement plus d'engouement que les législatives notamment.

Le Parti des Travailleurs (PT), par la voix de Smail Kouadria, cadre au sein de cette formation, met l'accent sur un meeting de la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, à Mascara, relevant "l'intérêt" de la population pour la campagne mais aussi pour le programme de son parti, qui "draine" une "grande frange" de la société.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a mobilisé ses cadres et ses militants pour être "actifs" sur Facebook publiant les affiches de ses candidats dans les différentes wilayas, proclamant que ce sont des listes de "militants jeunes, "compétents", pour assurer "une gestion efficace".

Même les candidats indépendants ne sont pas en reste. Le P/APC d'Alger-centre sortant, Abdelhakim Bettache (ancien cadre du MPA), en course à titre d'indépendant pour la même commune, a mis en relief ses visites de proximité dans la capitale, soulignant que même si "c'est une journée éprouvante, nous sommes déterminés à aller de l'avant pour une ville meilleure".

 

Affiches électorales et "engouement"

 

De son côté, la militante et cadre de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Meddahi Malika, a publié des photos de la permanence électorale de son parti, évoquant "l'enthousiasme" des militants et de la population pour  les listes de l'ANR.

Le Mouvement populaire algérien (MPA), à travers la chargée de communication, Besma Bendris, fait connaitre les listes de son parti, et les meetings du secrétaire général, Amara Benyounes, mettant en relief aussi l'intérêt" que suscite sa formation politique.

Les cadres du parti Front El Moustakbal sont également présents sur Facebook à l'instar de Malika Yaker qui publie les affiches des candidats de son parti et fait part des meetings notamment du président de cette formation dans les régions du pays.

Le député et chargé de la communication du Rassemblement national démocratique (RND), Seddik Chihab, met l'accent sur le démarrage en "puissance" de son parti à l'occasion de cette campagne dans le but de rafler le maximum de communes lors des élections du 23 novembre, relevant l'intérêt accordé au RND et l'interaction de la population avec son discours.

Sur la page Facebook du Mouvement pour la société pour la paix (MSP) on y voit une rencontre de son ancien président, Abderazzak Makri et des militants du parti, avec en arrière plan un poster géant des postulants du  parti aux Assemblées.

Le Front de libération nationale (FLN) a, quant à lui, mis en avant "l'importance" accordée aux jeunes pour conduire les listes du parti dans cette joute, assurant que "la relève est assurée".

 

Insolite et sarcasme s'invitent à la campagne

 

Les élections locales n'échappent pas, en outre, à l'insolite. Des affiches font le buzz et suscitent des commentaires sarcastiques des internautes, à l'endroit, par exemple, d'un candidat du MSP qui "prétend ne pas quitter la mosquée", alors qu'une internaute lui répond: "comment peut-il répondre aux aspirations et aux préoccupations de la population en se fixant dans la mosquée".

Ce qui défraie, aussi, la chronique, c'est une affiche du parti du Front El Moustakbal, montrant des candidats portés sur les ailes d'un aigle, provoque la réaction étonnée du spécialiste en communication Kamel Sidi Said: "je n'ose pas croire que c'est réellement une affiche électorale, rassurez-moi, dites-moi que c'est faux!", commente-t-il ironiquement.

Campagne des élections locales: des partis offensifs sur Facebook
  Publié le : mercredi, 01 novembre 2017 13:19     Catégorie : Algérie     Lu : 111 foi (s)   Partagez