Le message du président Bouteflika à l'occasion du 1er Novembre et la campagne électorale évoqués par la presse nationale

Publié le : mercredi, 01 novembre 2017 08:14   Lu : 434 fois
Le message du président Bouteflika à l'occasion du 1er Novembre et la campagne électorale évoqués par la presse nationale
Photo APS archives

ALGER - Le message à la nation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l'occasion du 63ème anniversaire du déclenchement de la Révolution et la campagne électorale en vue des élections locales du 23 novembre prochain ont été largement évoqués par la presse nationale paraissant mercredi.

Sous le titre "Aller de l’avant", El Moudjahid cite les principaux volets du message du chef de l’Etat qui tournent autour des réalisations économiques, sociales, politiques et diplomatiques de l'Algérie depuis  l'indépendance du pays. "Tarent, village martyr", "Centre de torture, Jibi de Chlef" et "Village de Dekakna, lieu de résistance", figurent parmi les autres sujets sur les affres de la Révolution traités par ce journal.

"La République est bien solide" est le principal message du chef de l’Etat relevé par le quotidien Horizons, qui indique que le président Bouteflika a appelé à "faire un front patriotique commun chaque fois qu'il s'agira de  l'Algérie notamment face aux multiples menaces extérieures". Le quotidien met, par ailleurs, en exergue des articles sur le déclenchement de la Révolution notamment celui relatif à la "Proclamation du 1er Novembre 1954, la charte fondatrice de l’Etat algérien".


Lire aussi: Le président Bouteflika: la Révolution de Novembre a été et demeure "le ciment de l'unité nationale"


L’Expression, qui cite, pour sa part, certains messages du chef de l’Etat comme celui où il affirme que "le pouvoir se conquiert auprès du peuple souverain", traite également de la Révolution du 1er novembre à travers  notamment l’article "Les conquérants de l’impossible, ils avaient entre 20 et 30 ans en 1954 et ils ont rêvé juste".

Lui emboitant le pas, le quotidien arabophone Echourouk relève que le président Bouteflika a répondu, dans son message à la nation, "à ceux qui appellent à l'organisation d'élections anticipées et à l'intervention de l'armée", citant les propos du chef de l'Etat qui indique que "l’ère des périodes de transition est révolue en Algérie dont les institutions politiques ont été sauvegardées aux prix de dizaines de milliers de martyrs du devoir national" et que "le pouvoir se conquiert désormais, aux échéances prévues par la Constitution, auprès du peuple souverain qui  l’attribue par la voie des urnes, à la lumière de programmes concrets qui lui seront proposés".

De son côté, le journal Réflexion, dans un long article intitulé "1er Novembre 1954, 63 ans déjà : la lutte d’un peuple", fait un retour sur les évènements ayant déclenché la Révolution jusqu’à l’indépendance du pays en  1962, tout en rendant hommage "à tous les libérateurs de l’Algérie".


Lire aussi: Président Bouteflika: la poursuite du développement avec des revenus amoindris n’est pas au-dessus des capacités nationales


"Que reste-t-il de l'esprit de Novembre" s'interroge, quant à lui, Le Soir d'Algérie, qui relève, dans ce sens, "une Histoire mal enseignée", "une écriture laborieuse" et "des relations toujours pas dépassionnées".

L'autre sujet traité par la presse nationale est la campagne électorale en vue des élections du 23 novembre prochain qui a débuté dimanche dernier. Le journal Reporters constate des "pratiques peu orthodoxes" ayant caractérisé cette campagne. Il s'agit de "panneaux vides" et "affiches arrachées" dans des villes comme à El Tarf, relève le quotidien qui estime que "cela peut signifier que les candidats proposés ne sont pas acceptés pour diverses raisons".

Le journal arabophone Echaab a consacré de larges pages aux activités des partis politiques en lice pour les élections locales notamment lors des meetings populaires où ils ont appelé les citoyens à voter massivement le  "jour J" afin de faire barrage à la fraude, tout en mettant en garde contre l'abstention et le boycott.

Le quotidien El Massa revient lui aussi sur les déclarations des partis politiques qui ont réitéré le rôle important des collectivités locales dans le développement économique et social du pays et appelé à renforcer les  prérogatives des élus locaux.

El Khabar, quant à lui, met en avant les "divergences" existantes entre le Rassemblement national démocratique (RND) et le parti du Front de Libération national (FLN), concernant les élections présidentielles de 2019.

Le message du président Bouteflika à l'occasion du 1er Novembre et la campagne électorale évoqués par la presse nationale
  Publié le : mercredi, 01 novembre 2017 08:14     Catégorie : Algérie     Lu : 434 foi (s)   Partagez