Le premier tome du corpus d'auteurs algériens "fin prêt"

Publié le : dimanche, 29 octobre 2017 18:57   Lu : 238 fois
Le premier tome du corpus d'auteurs algériens "fin prêt"

ALGER- Le premier tome du corpus d'oeuvres littéraires algériennes servant de socle aux programmes scolaires dans les trois langues (arabe, français et Tamazight" était "fin prêt", a affirmé dimanche à Alger la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit.

Lors d'une conférence sur "Le livre et l'école", en marge de la 22 édition du Salon international du livre (SILA), Mme Benghabrit a indiqué que "le ministère de l'Education, en coordination avec le ministère de la Culture, a mis à la disposition des auteurs de manuels scolaires des extraits d'oeuvres littéraires choisies "collectivement" sur la base des thèmes traités dans les programmes officiels pour les trois langues (arabe, français et tamazight).

La parution du premier tome du corpus d'auteurs algériens est le couronnement de l'effort collectif des inspecteurs qui ont sélectionné les textes littéraires en axant sur les valeurs algériennes en termes de lieux, d'histoire, de langues et de culture, a précisé la ministre, ajoutant que ces extraits retraçaient les étapes historiques de l'Algérie en vue d'atteindre les objectifs didactiques déterminés dans les programmes officiels et de faire connaitre et valoriser, a-t-elle ajouté "le produit littéraire algérien" .

La première responsable du secteur a annoncé la publication prévue de six collections scolaires dans les trois langues destinés aux élèves de l'enseignement obligatoire et du cycle secondaire.

Ces collections sont un support pédagogique pour les activités linguistiques aussi bien écrites qu'orales et constituent également un outil de formation pour les enseignants en termes de techniques modernes de lecture et de compréhension de textes en fonction de l'âge de l'élève et de  son niveau, a expliqué la ministre.


Lire aussi: Sila: le choix d'extraits littéraires "de qualité" dans le livre pour élèves


Pour la ministre, il s'agit là d'une image de la diversité de l'expression linguistique de l'élève dans son quotidien et des hommes de lettres algériens multilingues, ajoutant qu'elle autorise l'exploitation des  ouvrages traduits d'une langue à une autre.

L'élaboration de corpus couvrant toutes les oeuvres littéraires algériennes est une mission quasi-impossible, a estimé Mme. Benghabrit, soulignant que c'est "un premier pas vers d'autres contributions plus riches".

La ministre à fait savoir, dans ce sens, que ces corpus seront utilisés d'abord au niveau des établissements scolaires à travers leur mise à la disposition des professionnels de la conception des manuels scolaires, ajoutant que leur vente publique sera assurée par l'Office national des  publications scolaires et les bénéfices iront au profit des bibliothèques scolaires.

La ministre a annoncé un concours national d'écriture créative sous le thème "Plumes de mon pays" au profit des élèves des trois cycles d'enseignement notamment avec la visite attendue de 43.000 élèves au SILA. 

De son côté, l'inspecteur de l'éducation, Mohamed Daifallah, a indiqué que le règlement intérieur du concours, en termes de sujets et du prix, sera annoncé à la mi-novembre prochain. Sur un autre registre et concernant le remplacement des enseignants, directeurs et fonctionnaires, candidats aux élections locales, Mme. Benghabrit a fait état de trois solutions: soit répartir les élèves sur d'autres classes, soit fixer des heures additives aux enseignants des matières concernées ou recourir carrément à la substitution. 

Le premier tome du corpus d'auteurs algériens "fin prêt"
  Publié le : dimanche, 29 octobre 2017 18:57     Catégorie : Algérie     Lu : 238 foi (s)   Partagez