Le premier rapport du CNDH devant le président de la République début 2018

Publié le : samedi, 28 octobre 2017 17:37   Lu : 296 fois
Le premier rapport du CNDH devant le président de la République début 2018
Photo APS

ALGER - La présidente du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Fafa Benzerrouki Sid Lakhdar, a indiqué, samedi a Alger, que le premier rapport annuel sera soumis au président de la République,  Abdelaziz Bouteflika et à toutes les parties concernées au début de l'année 2018.

"Le rapport annuel du CNDH sur l'état des Droits de l'Homme en Algérie sera rendu public en janvier ou février 2018 et sera soumis, en vertu de la constitution, au président de la République, au Parlement et au Premier ministre", a déclaré à l'APS Mme Fafa Benzerrouki Sid Lakhdar en marge d'une cérémonie d'hommage à la moudjahida et membre du Conseil de la Nation Leila Tayeb et au président de l'Association "Mechaal Echahid,  Mohamed abbad.

Les six commissions permanentes du CNDH, installées au mois de mars 2017, s'attèlent chacune dans son domaine à l'élaboration de leurs rapports et l'opération se déroule en "toute transparence", a-t-elle affirmé.

Il s'agit de la commission des affaires juridiques, la commission des droits politiques et civiles, la commission de l'enfant et de la femme, la commission des droits sociaux et économiques, la commission de la société civile et la commission de la médiation.


Lire aussi : La nouvelle Constitution a accordé au Conseil national des droits de l’Homme un rôle plus important


Le CNDH institué en application des dispositions de la Constitution amendée de février 2016, constitue un trait d'union entre la société civile et le gouvernement, a indiqué Fafa Benzerrouki Sid Lakhdar, ajoutant que les doléances parvenues au Conseil sont transmises aux secteurs concernées.

Le CNDH a pour missions la surveillance, l'alerte précoce et l'évaluation" en matière des droits de l'homme ainsi que l'enquête sur d'éventuelles violations des droits de l'homme et leur signalement aux autorités compétentes. Il formule des propositions et des solutions.  

Le Conseil effectue également des visites d'inspection inopinées aux différents établissements de détention et ceux destinés aux personnes aux besoins spécifiques. Il assure dans le cadre de ses missions la médiation afin d'améliorer la relation entre les Administrations publiques et le citoyen.

Outre le rapport annuel adressé au président de la République, le CNDH contribue aussi à l'élaboration de rapports présentés périodiquement par l'Algérie devant les mécanismes et instances des Nations Unies et institutions régionales.

Le CNDH qui remplace l'Observatoire national des Droits de l'Homme et la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l`homme (CNCPPDH), est composé de 38 membres dont quatre (4) sont choisis par le président de la République, deux (2) par le président du Conseil de la Nation et deux (2) par le président de l'Assemblée populaire nationale (APN).

Le reste des membres sont choisis parmi les représentants de la société civile, du mouvement associatif, des organisations professionnelles et syndicales, pour leur compétence et intégrité et leur expérience en matière de droits de l'Homme. 

Le premier rapport du CNDH devant le président de la République début 2018
  Publié le : samedi, 28 octobre 2017 17:37     Catégorie : Algérie     Lu : 296 foi (s)   Partagez