La HIISE à égale distance entre l’administration et les formations politiques

Publié le : mercredi, 18 octobre 2017 08:28   Lu : 386 fois
La HIISE à égale distance entre l’administration et les formations politiques

CONSTANTINE-La Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) se tient à égale distance entre l’administration et les formations politiques, a affirmé mercredi à Constantine son vice-président Brahim Boudoukha.

Au cours d’une rencontre de concertation au siège de la permanence de la HIISE à Constantine, le même responsable a indiqué qu’en cas de "violation ou d’abus de la part de l’administration, la HIISE interviendra par la force de la loi", considérant que "le but premier de cette instance est d’améliorer l’opération politique et le processus électoral depuis la convocation du corps électoral au  dépouillement des voix".

L’objectif de cette rencontre est de parvenir à une vision commune pour assurer le succès du prochain rendez-vous électoral et de présenter les mécanismes légaux mis en place par le législateur algérien pour protéger les droits politiques au cours de l’opération électorale, a ajouté M.  Boudoukha, estimant que les élections prochaines seront "une bataille politique avec des instruments légaux".

L’intervenant a regretté que des partis politiques, dont les dossiers de certains candidats ont été rejetés, aient préféré recourir à la justice administrative au lieu de la HIISE qui représente un pouvoir juridique constitutionnel sur lequel ils peuvent s’appuyer pour défendre leurs droits politiques.

M. Boudoukha a estimé que ces partis politiques "sont insuffisamment au fait de la loi électorale et de la HIISE et ont raté une occasion d’obtenir gain de cause".

Le vice-président de la haute instance a en outre fait état de l’intention de la HIISE d’organiser, à l’avenir, des formations au profit des partis qui le souhaitent afin de s'enquérir des détails du processus électoral et d’approfondir leurs connaissances inhérents aux mécanismes juridiques. Il a appelé tous les concernés à mettre la main dans la main pour assurer le succès du prochain scrutin et laisser de côté les "divergences de vue, d’analyses et de courants".

 

La rencontre a donné lieu à un débat durant lequel les représentants des partis ont exprimé des préoccupations relatives notamment aux procès-verbaux de dépouillement et le pourcentage de représentation de la HIISE dans les centres de vote.

 

La HIISE œuvre en toute impartialité pour des élections intègres

SIDI BEL-ABBES - Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a affirmé mardi à Sidi Bel-Abbès que la HIISE œuvre en toute impartialité pour garantir des élections intègres.

"Nous voulons tous servir notre pays pour des élections qui nous satisferont" (Abdelwahab Derbal)

Lors d'une conférence de presse, organisée en marge d'une tournée d’inspection dans la wilaya, M. Derbal a déclaré : "nous travaillons au sein de cette instance en toute neutralité et indépendance. Nous ne sommes pas les ennemis des partis, ni de l’administration, ni de la presse et pas des concurrents non plus. Nous voulons tous servir notre pays pour des élections qui nous satisferont".


Lire aussi: Elections locales : l’amélioration du processus électoral nécessite beaucoup d’efforts


La HIISE œuvre sérieusement pour des élections propres d'où émanera une légitimité permettant d’ouvrir le champ au développement, à la stabilité et au service de l’intérêt général, a-t-il ajouté.

M. Derbal a souligné que la haute instance indépendante de surveillance des élections s'enquiert, lors des tournées à travers le pays, de l'application des dispositions de loi à travers le suivi de l’opération d’assainissement des listes électorales, d'acceptation et refus des candidatures, déclarant qu'"en Algérie on se fait des soucis au sujet de l'intégrité des élections qui, propres, barreront la route devant les spéculateurs".

Abdelwahab Derbal a insisté, à ce sujet, sur la construction de l’opinion publique et la proposition de candidats aptes à servir le pays et le peuple.

Le président du HIISE a appelé les journalistes à être objectifs pour la réussite des élections locales du 23 novembre prochain, affirmant que la presse est un partenaire efficace dans cette opération de façonner l’opinion publique doit être basé sur les faits et sur la bonne foi. 

 

 

 

 

La HIISE à égale distance entre l’administration et les formations politiques
  Publié le : mercredi, 18 octobre 2017 08:28     Catégorie : Algérie     Lu : 386 foi (s)   Partagez