Plan d'action: Le gouvernement attaché à l'application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale

Publié le : lundi, 25 septembre 2017 16:10   Lu : 23 fois
Plan d'action: Le gouvernement attaché à l'application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale
APS PHOTOS © 2017

ALGER- La présentation du plan d'action du gouvernement devant les membres du Conseil de la nation a été une occasion pour le Premier ministre Ahmed Ouyahia pour réaffirmer l'attachement du Gouvernement à l'application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale tant elle a permis un retour de la paix et de la sécurité à travers le pays.

"J'affirme au nom du gouvernement notre attachement à l'application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale à la lettre et dans son  esprit", a-t-il soutenu ajoutant qu'il "n'y a aujourd'hui aucun doute quant  à la réussite de cette démarche même si au début, ce qui est normal, certaines appréhensions ont été exprimées au sein de la société avant  qu'elles ne soient dissipées suite au retour de la paix et de la sécurité à  travers le pays".

Il a fait remarquer que l'expérience algérienne en matière de  réconciliation nationale "suscite l'intérêt de plusieurs pays et organisations internationales qui veulent s'en inspirer".

A cette occasion, M. Ouyahia a lancé un appel "à nos enfants égarés pour retourner au sein de leur peuple et leurs familles",  ajoutant qu'en cas où  ils refuseraient la main tendue, "l'Etat les éliminera par la force ou ils  seront jugés et condamnés sévèrement par la force de la loi".

"J'espère que mon appel sera entendu et que ces éléments terroristes  reviennent à la raison et rejoindront les milliers d'Algériens qui étaient, par le passé, dans les groupes terroristes", a-t-il dit.

S'agissant des prochaines élections locales, M. Ouyahia a indiqué que le  taux de participation aux élections locales serait "inévitablement plus élevé" que celui des législatives, en se basant sur une analyse  sociologique (de la situation).

Il a ajouté, dans ce cadre, que les institutions de l'Etat veillent à assurer la transparence de ces élections, critiquant certaines voix qui avaient imputé au gouvernement la responsabilité du boycott par des  électeurs lors des dernières élections législatives.

Il a observé, dans ce sillage, que cette échéance électorale était un "test" pour les partis et les candidats indépendants pour s'affirmer en essayant de convaincre, à travers leurs programmes, les citoyens, qui ont  "l'embarras du choix", dans une scène politique diversifiée et composée de  tous les courants politiques, notamment les "islamistes, les partis de gauche et les nationalistes".

Concernant les médias, M. Ouyahia a annoncé l'installation avant la fin de l'année de l'Autorité de régulation de la presse écrite (ARPE), relevant  que la présentation du plan d'action contenait l'engagement du gouvernement  pour l'amélioration de la situation des médias en Algérie et de l'accès à l'information.

Il a indiqué, par ailleurs, qu'une loi serait promulguée l'année prochaine  permettant un accès "plus conséquent" des médias notamment aux informations et aux documents, conformément à la révision de la Constitution, en plus  des efforts de l'Etat pour le soutien des médias dans la formation, à  travers les différents instituts.

Le Premier ministre a affirmé, en outre, l'engagement de l'Etat à réactiver le Fonds d'aide aux médias, financé par le Trésor public, pour le re-dynamiser l'année prochaine à travers la révision de son encadrement.

Media

Plan d'action: Le gouvernement attaché à l'application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale
  Publié le : lundi, 25 septembre 2017 16:10     Catégorie : Algérie     Lu : 23 foi (s)   Partagez