Menu principal

Menu principal

Le gouvernement a répondu, avec preuves et arguments à l'opposition "rigide"

Publié le : jeudi, 21 septembre 2017 16:57   Lu : 110 fois
Le gouvernement a répondu, avec preuves et arguments à l'opposition "rigide"
APS PHOTOS © 2017

ALGER- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a affirmé  jeudi à Alger qu'il avait répondu, avec preuves et arguments, aux  interventions de l'"opposition rigide", lors du débat autour du plan d'action du gouvernement qui a duré trois jours consécutifs.

Lors d'une conférence de presse animée à l'issue de l'adoption, à la  majorité écrasante, par les membres de l'Assemblée populaire nationale  (APN), du plan d'action du gouvernement, le Premier ministre a répondu à la presse concernant ses critiques à l'encontre de l'opposition, dans le cadre de ses réponses aux députés, avoir répondu avec des preuves et des  arguments, à ce qu'il a appelé une opposition "rigide" qui insulté le  gouvernement, l'a qualifié de mafia et a demandé son départ".

"Le gouvernement se doit de répondre à cette opposition car la démocratie consacre le droit de chacun à s'exprimer librement", a estimé M. Ouyahia,

"Le gouvernement se doit de répondre à cette opposition car la démocratie consacre le droit de chacun à s'exprimer librement", a estimé M. Ouyahia, ajoutant que "ce n'est pas dans mes habitudes de tendre l'autre joue quand je reçois une gifle".

Le Premier ministre a cité l'opposition "policée" que "nous saluons pour  ses positions", affirmant que le gouvernement fera en sorte de convaincre  le peuple et l'opposition, par le travail et avec des preuves, mois après mois".

A une question sur l'absence de plusieurs députés à la séance de vote du  plan d'action du gouvernement, d'autant que 63 procurations de vote avaient  été enregistrées, M. Ouyahia a banalisé la question expliquant ces absences  par le fait que certains députés sont occupés étant des responsables de  leur parti au niveau des wilayas et chargés de superviser les listes  électorales en prévision des prochaines élections locales. Il a également relevé que la séance de vote avait coïncidé avec le 1e Moharram (début du nouvel an musulman).

"Il ne faut pas être dur sur l'absence des députés", a-t-il dit, ajoutant  que le nouveau règlement intérieur de l'APN "devra trouver une solution à  cette question".  

Dernière modification le : vendredi, 22 septembre 2017 15:35
Le gouvernement a répondu, avec preuves et arguments à l'opposition "rigide"
  Publié le : jeudi, 21 septembre 2017 16:57     Catégorie : Algérie     Lu : 110 foi (s)   Partagez